L’UNCTAD souligne le rôle du commerce et du développement dans la réponse et la relance post-Covid-19

Jeudi, 14 octobre 2021 à 14:28:14
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son. Photo: baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne — Ayant pour thème « De l’inégalité et de la vulnérabilité à la prospérité pour tout le monde », la 15e Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (UNCTAD-15) a été organisée en ligne et en direct du 3 au 10 octobre.

L’évènement a vu la présence du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de Mia Amor Mottley, Première ministre de la Barbade et présidente de l’UNCTD -15, du président du Kenya et président de l’UNCTAD-14, Uhuru Kenyatta, de la nouvelle secrétaire générale de l’UNCTAD, Rebeca Grynspan, de la Directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala, du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus, de la haute-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, ainsi que de nombreux dirigeants des 195 pays membres de l’UNCTAD, et des représentants des organisations internationales.

La délégation vietnamienne conduite par le ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, y a assisté en ligne et la Délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU en direct au siège de l’ONU à Genève.

Lors de son discours, Bui Thanh Son a appelé au renforcement du multilatéralisme et de la coopération internationale, à une reprise durable et inclusive après la fin de la pandémie, à la promotion de l’innovation et de la transformation numérique, à la garantie de l’accès le plus rapide et le plus équitable aux vaccins contre le Covid-19 et à la promotion de la coopération internationale dans le partage du vaccin et le transfert des technologies de production de vaccins.

Afin de relancer l’économie après la fin de l’épidémie, les dirigeants ont appelé à renforcer la solidarité et œuvrer davantage en réponse au protectionnisme, à l’endettement des pays en développement, aux changements climatiques et à d’autres défis mondiaux urgents.

En outre, ils ont également souligné la nécessité de passer à une économie numérique dans le contexte de la révolution industrielle et de la pandémie de COVID-19.

En particulier, de nombreux dirigeants d’organisations internationales et de pays en développement ont également appelé à l’exemption provisoire des règles de propriété intellectuelle afin de faciliter le transfert de technologie et augmenter la production de vaccins dans le monde entier.

En marge des réunions principales, du 3 au 7 octobre, l’UNCTAD a organisé de nombreuses conférences annexes telles qu’une réunion ministérielle du G77 avec la Chine, une réunion ministérielle du Groupe de pays insulaires en développement, une Conférence ministérielle du Groupe des pays en développement sans littoral et des forums sur les sexes, le commerce et sur la jeunesse.

Au total, la CNUCED-15 a réuni 5 300 délégués et plus de 100 discours de représentants des pays membres.

L’UNCTAD a publié la convention Bridgetown qui appelle à résoudre les inégalités et la vulnérabilité et à apporter la prospérité à tout le monde.

NDEL