Ouverture de la 7e réunion ministérielle de l’ASEAN contre la drogue

Lundi, 18 octobre 2021 à 09:36:22
 Font Size:     |        Print
 

Le général Tô Lâm, ministre de la Sécurité publique du Vietnam. Photo: bocongan.gov.vn

Nhân Dân en ligne — La cérémonie d’ouverture et la séance plénière de la 7e Réunion ministérielle de l’ASEAN sur les questions de drogue (AMMD 7) ont été organisées en ligne, le 14 octobre, par le Cambodge.

La délégation vietnamienne, conduite par le général Tô Lâm, ministre de la Sécurité publique, y a assisté.

Jusqu’à présent, le Vietnam a participé à 5 réunions de l’AMMD organisées respectivement en Thaïlande, au Brunei, en Indonésie, en Malaisie et à Singapour. La 6e a été accueillie par le Vietnam en 2018.

Organisé à l’initiative du Premier ministre thaïlandais, l’AMMD a pour objectif de mettre en œuvre la « Déclaration des dirigeants de l’ASEAN sur une ASEAN sans drogue », déjà approuvée par les chefs des pays membres de l’ASEAN, lors du 20e sommet de l’ASEAN tenu au Cambodge en avril 2012.

S’exprimant lors de la séance plénière de l’AMMD 7, Tô Lâm a affirmé que le Vietnam partageait la position commune de l’ASEAN sur l’intolérance pour la drogue et poursuivait l’objectif à long terme d’une Communauté de l’ASEAN sans drogues.

Étant un pays membre de l’ASEAN, le Vietnam a apporté ses contributions aux activités communes du bloc régional et a promu des solutions globales et équilibrées, a-t-il souligné

Photo: bocongan.gov.vn

Le Vietnam a intégré la mise en œuvre du plan d’action pour la protection de la communauté de l’ASEAN contre les drogues illicites 2016-2025 et du plan de coopération au sein du bloc dans la lutte contre le trafic et la production de drogues illicites dans la région du Triangle d’or 2020-2022 avec la mise en œuvre du programme national en la matière, a-t-il poursuivi.

Il a déclaré que son pays avait modifié et complété sa loi sur la prévention et la lutte contre la drogue en vue de répondre efficacement aux évolutions de la criminalité et du trafic de drogues.

Le Vietnam a donné la priorité à la mise en œuvre de solutions pour lutter efficacement contre le trafic de drogue et le transport transfrontalier par les voies terrestre, fluviale et aérienne, a-t-il ajouté.

D’autres solutions ont été prises par le gouvernement vietnamien, concernant l’éducation, la prévention, l’application de différents modèles de traitement de la toxicomanie et le contrôle strict des activités liées aux drogues, a-t-il affirmé.

Le représentant du Vietnam s’est déclaré convaincu que les résultats de l’AMMD 7 démontreraient un engagement politique de haut niveau pour l’ASEAN dans la prévention et le contrôle de la drogue au cours de la période 2016-2025.

NDEL