ASEM 13 : Renforcer le multilatéralisme pour une croissance commune

Jeudi, 25 novembre 2021 à 13:01:48
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – Sur invitation de son homologue cambodgien, Samdech Techo Hun Sen, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, participera au 13e Sommet Asie-Europe (ASEM 13) et aux activités connexes du 25 au 26 novembre 2021.

En tant que membre fondateur, le Vietnam a toujours activement participé et promu la coopération de l’ASEM pour la paix, la coopération et le développement commun dans la région. Ayant pour thème « Renforcer le multilatéralisme pour une croissance commune », l’ASEM 13 devrait contribuer à maintenir l’élan de la coopération au sein du Forum de coopération Asie-Europe (ASEAM) et à améliorer la connectivité entre l’Asie et l’Europe.

* Promouvoir la coopération de l’ASEM pour la paix, la coopération et le développement

Fondé en 1996 au Sommet de Bangkok, l’ASEM est un forum informel de dialogue et de coopération. En mars 1996, le premier ASEM s’est tenu à Bangkok, en Thaïlande, avec la participation des chefs d’État des 15 pays de l’Union européenne et de 10 pays d’Asie : le Japon, la Chine, la République de Corée, du Brunei, l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

En tant que cadre de partenariat intégral entre l’Asie et l’Europe, l’ASEM a promu son rôle dans le renforcement de la cohésion et l’élargissement de l’espace de coopération, de développement et de liaison entre les pays, les entreprises et les peuples de deux continents.

L’année 2021 est marquée par le 25e anniversaire de la fondation de l’ASEM, le mécanisme de dialogue le plus important reliant l’Asie et l’Europe. Son nombre de membres est passé de 25 à 53, dont quatre membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et 12 membres du G20, ce qui représente la quasi-totalité de l’Europe et de l’Asie-Océanie, soit quelque 65 % du Produit intérieur brut (PIB) mondial, environ 60 % de la population mondiale, plus de 70 % du commerce global et 75 % du tourisme mondial.

L’esprit de dialogue, la coordination des politiques et des actions dans le cadre de l’ASEM jouent un rôle important, contribuant à promouvoir la paix et la coopération et à constituer un ordre mondial fondé sur le respect des règles, un système de gouvernance mondiale efficace, équitable et démocratique, un règlement pacifique des différends et la mise en œuvre des engagements mondiaux.

Après plus de deux décennies, la coopération au sein de l’ASEM est de plus en plus appréciée par ses pays membres. Outre la culture, la société et le développement durable, l’ASEM développera la coopération économique et le renforcement de sa voix sur les questions régionales et mondiales.

Un partenaire clé

L’ASEM est un forum important pour le Vietnam en termes de stratégie, d’économie, de politique, de sécurité, de développement et de société.

La position du Vietnam au sein de ce mécanisme de coopération interrégionale s’est de plus en plus améliorée, grâce à ses réalisations dans le développement socioéconomique, à sa diplomatie multilatérale et à ses contributions significatives à l’ASEM.

Grâce à l’ASEM, le Vietnam a profité du soutien des pays membres pour faire avancer les négociations sur son adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et accélérer son intégration économique mondiale.

Lors du Sommet de l’ASEM, en 2004 au Vietnam, l’UE a été le premier partenaire à signer un accord bilatéral visant à soutenir l’adhésion du Vietnam à l’OMC.

L’ASEM se déroule tous les deux ans et est alterné par des conférences ministérielles. Dans ces cadres, de nombreux pays ont achevé leurs négociations et ont réussi à signer des accords bilatéraux. Le Vietnam a lancé des négociations sur un accord de libre-échange avec l’UE en 2010 au 8e Sommet de l’ASEM en Belgique et les a achevées en 2014 au 10e Sommet de l’ASEM en Italie.

Le Vietnam est considéré comme l’un des membres les plus actifs dans l’initiation, la proposition et la promotion de nombreux idées et contenus de coopération. Il a mis en œuvre et coparrainé près de 60 initiatives dans divers domaines, grâce auxquelles, le Vietnam et les membres de l’ASEM ont défendu les intérêts de la paix, de la sécurité et de la stabilité et résolu des problèmes urgents.

En 2021, le Vietnam a proposé et organisé avec succès le « Dialogue politique de haut niveau de l’ASEM » avec la participation de nombreux ministres et hauts officiels.

Ses relations bilatérales avec les membres de l’ASEM se sont bien développées. D’ailleurs, l’UE s’attend à ce que le Vietnam soit un partenaire clé la reliant à l’Asie.

Le fait que le Vietnam a assumé avec succès de nombreuses responsabilités tel qu’avoir accueilli le Sommet de l’ASEM en 2004, de la Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEM en 2009 et avoir été le coordonnateur pour les mandats 1999-2000 et 2001-2002 et le directeur adjoint de la Fondation Asie-Europe (ASEF) pour la période 2008-2012, l’a aidé à participer à l’élaboration et à la promotion de nombreuses orientations et stratégies importantes de l’ASEM.

La participation du Premier ministre Pham Minh Chinh au 13e Sommet de l’ASEM et aux activités connexes a réaffirmé que le Vietnam est déterminé à mettre en œuvre sa politique extérieure fixée par le 13e Congrès national du Parti sur l’intégration internationale de manière, qu’il accorde une grande importance à la coopération de l’ASEM et cela affirme son rôle et sa position au sein du Forum, contribuant au renforcement de la diplomatie multilatérale.

Cet évènement a également confirmé la position constante du Vietnam sur certaines grandes questions liées à la paix et à la stabilité régionales et mondiales. Le Vietnam donne la priorité à la protection et à la promotion de ses intérêts dans l’ASEM et à la coopération internationale dans la prévention et le contrôle des épidémies et à la relance économique.

NDEL