L’ASEAN cherche à promouvoir un environnement concurrentiel sain après la pandémie de COVID-19

Samedi, 04 décembre 2021 à 10:53:18
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Nguyên Sinh Nhât Tân. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne – Dans le cadre de la coopération au sein de l’ASEAN en matière de concurrence, le Département de la compétitivité et de la protection des consommateurs, du ministère de l’Industrie et du Commerce, a collaboré avec le Secrétariat de l’ASEAN pour organiser, du 1er au 2 décembre, la 9e Conférence sur la concurrence de l’ASEAN (ACC).

L’évènement a réuni 600 représentants des organismes chargés de la concurrence des pays de l’ASEAN et d’autres pays tels que l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la République de Corée et le Royaume-Uni.

En novembre 2019, sa 8e édition a eu lieu au Cambodge, sous le thème « Les repères importants et les défis dans la mise en œuvre des politiques et des cadres juridiques sur la concurrence dans l’ASEAN ». Cette année, l’ACC a été organisée dans le contexte où le Groupe d’experts de l’ASEAN sur la concurrence (AEGC) venait d’accomplir la révision du Plan d’action sur la concurrence de l’ASEAN pour la période de 2016 à 2025 et d’élaborer un nouveau plan pour la période de 2021 à 2025.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire adjoint de la Communauté économique de l’ASEAN, Satvinder Singh, a rappelé les impacts sévères de la pandémie de COVID-19 sur l’économie mondiale et les pays de l’ASEAN. En effet, la pandémie a engendré une perte de 3,3 % du PIB de l’ASEAN et une baisse de 24,6 % des investissements directs étrangers dans la région. Cependant, Satvinder Singh a donné des prévisions optimistes pour les temps à venir. Selon lui, la croissance de l’ASEAN pourrait atteindre 5 % en 2022.

Il a souligné l’importance de la coopération entre les pays de l’ASEAN dans la maîtrise de la pandémie et le rétablissement économique post-épidémique. Il a pris en grande considération les réactions de l’AEGC face à la pandémie. Juste après l’apparition de la pandémie, l’AEGC a immédiatement ratifié sa déclaration commune sur la lutte contre le COVID-19, un texte qui a incité les entreprises à continuer de respecter les cadres juridiques concernant la concurrence, même pendant la pandémie.

Pour sa part, le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Nguyên Sinh Nhât Tân, a annoncé que le Vietnam s’engageait à participer à toutes les activités de coopération de la région dans le domaine de la concurrence.

Il a indiqué qu’une mise en œuvre efficace des politiques et des cadres juridiques en matière de concurrence permettrait de maintenir un environnement concurrentiel sain pour tous les acteurs économiques, de promouvoir la croissance économique et d’attirer les investissements étrangers dans l’ASEAN.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: