Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a clos sa 49e session

Lundi, 04 avril 2022 à 11:18:40
 Font Size:     |        Print
 

Une réunion du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a clos le 1er avril à Genève, en Suisse, les travaux de sa 49e session ordinaire qui ont duré cinq semaines.

La session s’est ouverte par un débat de haut niveau de quatre jours, suivi par un débat urgent consacré à "la situation des droits de l’homme en Ukraine à la suite de l’agression russe" et des réunions-débats sur la situation des droits de l’homme dans certains pays tels que la Biélorussie, l’Iran, le Venezuela, la Syrie, le Myanmar, le Sri Lanka, le Nicaragua, l’Afghanistan, le Cambodge, la République populaire démocratique de Corée.

Le Conseil a adopté 35 résolutions, dont des résolutions sur la situation des droits de l’homme en Iran, en Syrie, en Biélorussie, au Soudan du Sud, en République populaire démocratique de Corée, au Myanmar et au Mali ; la résolution intitulée "Garantir à tous les pays un accès équitable, rapide et universel, à un coût abordable, aux vaccins mis au point pour lutter contre la pandémie de maladie à coronavirus (Covid-19)".

Le Conseil a également approuvé les résultats finaux de l’examen périodique universel (EPU) concernant treize pays : Grèce, Suriname, Samoa, Hongrie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Tadjikistan, Tanzanie, Eswatini, Antigua-et-Barbuda, Trinité-et-Tobago, Thaïlande et Irlande.

Intervenant lors du débat de haut niveau, le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, chef de la délégation du Vietnam à la 49e session, a réaffirmé la volonté du Vietnam de contribuer aux efforts communs du monde pour promouvoir et protéger les droits de l’homme, en se portant candidat au Conseil pour le mandat 2023 - 2025 avec le message "Respect mutuel. Dialogue et Coopération. Garantie de tous les droits de l’homme pour tous".

Le Vietnam est prêt à travailler avec les parties concernées pour promouvoir les principes de la Charte des Nations Unies et du droit international, et renforcer la performance du Conseil par le dialogue, la coopération et le respect mutuel. a-t-il affirmé.

Le Vietnam s’intéresse à la garantie des droits de l’homme de manière intégrale dans tous les aspects, la priorité étant donnée à la protection des droits des groupes vulnérables, à l’égalité des sexes, à la garantie des droits de l’homme dans le traitement des problèmes mondiaux, en particulier la réponse au changement climatique, a-t-il indiqué.

Durant cette session, l’ambassadrice Lê Thi Tuyêt Mai, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) et d’autres organisations internationales à Genève, a souligné la mise en œuvre cohérente et les réalisations exceptionnelles du Vietnam en matière de garantie des droits de l’homme.

Elle a appelé les pays et le Conseil à renforcer la coopération et le dialogue pour promouvoir les droits de l’homme de manière pragmatique au lieu de formuler des critiques contre des pays spécifiques sur la base d’informations inexactes et qui n’ont pas été pleinement vérifiées.

La délégation vietnamienne et le groupe clé sur le changement climatique et les droits de l’homme (Philippines et Bangladesh), avec le soutien de 102 pays, ont fait une déclaration commune, affirmant que des actions efficaces dans le monde entier pour s’attaquer aux causes profondes du changement climatique sont essentielles à la promotion et à la protection des droits de l’homme.

Le Vietnam a appelé à associer activement les procédures spéciales, engagées par le Conseil lorsqu’une question spécifique relative aux droits de l’homme requiert son d’attention et des recours accrus, à la lutte contre le changement climatique et à la protection des droits de l’homme, y compris les impacts du changement climatique sur la jouissance des droits de l’homme, notamment pour les femmes, les enfants et les personnes handicapées…

Le Vietnam a activement participé à la construction des contenus des documents et résolutions adoptés par le Conseil lors de cette session, notamment la résolution intitulée "Garantir à tous les pays un accès équitable, rapide et universel, à un coût abordable, aux vaccins mis au point pour lutter contre la pandémie de maladie à coronavirus (Covid-19)".

Le Vietnam et d’autres pays de l’ASEAN ont émis des déclarations communes lors des réunions-débats consacrées aux sujets tels que l’importance des politiques et des services publics dans la protection des droits économiques, culturels et sociaux pour contribuer à la reprise post-pandémie ; l’accès équitable, rapide et universel, à un coût abordable aux vaccins ; les mécanismes onusiens des droits de l’homme, la coopération technique et le renforcement des capacités.

VNA/NDEL