Le Vietnam appelle à la mise en œuvre de l’initiative « Faire taire les armes » en Afrique

Jeudi, 20 mai 2021 à 13:54:31
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le 19 mai, à l’invitation du conseiller d’État et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, en tant que président du Conseil de sécurité des Nations Unies en mai 2021, le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son a participé et prononcé un discours à la Réunion ministérielle ouverte en ligne du Conseil de sécurité des Nations Uniesm ayant pour thème « Résoudre les causes profondes des conflits et renforcer le relèvement post-pandémique en Afrique ».

La réunion a enregistré la présence du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres ; du Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Faki Mahamat ; du Directeur général du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Achim Steiner ; ainsi que des ministres et des représentants de haut rang des États membres du Conseil de sécurité.

Lors de la réunion, le Secrétaire général des Nations Unies, le Président de l’UA et le Directeur général du PNUD ont déclaré que la vie des Africains était gravement affectée par la pandémie de COVID-19, en appelant les Nations Unies et la communauté internationale à mettre en oeuvre activement des activités d’assistance à l’Afrique, en particulier le renforcement du système de soin sanitaire et l’accès aux vaccins. Les participants ont souligné la nécessité de promouvoir le soutien au relancement post-pandémique, de renforcer la coopération entre l’ONU et l’UA pour promouvoir les opérations de maintien de la paix. La réunion visait des objectifs de maintenir la stabilité dans la région, de faciliter la mise en œuvre des objectifs de développement, de mettre en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Afrique.

Les États membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés à propos du grave impact de la pandémie de COVID-19 sur la situation socio-économique, politique, humanitaire et sécuritaire en Afrique. Les pays continuent d’appeler à une coopération pour prévenir et résoudre les conflits en Afrique, en particulier en résolvant lesmcauses profondes des conflits à travers la réconciliation nationale, l’industrialisation, la réforme agricole, le développement durable, la réduction de la pauvreté, le règlement des inégalités, etc. Les pays membres ont également pris en haute considération le rôle des Missions de maintien de la paix en Afrique dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région, en appelant à une augmentation du soutien aux pays africains pour l’accès aux vaccins, notamment par le biais du mécanisme COVAX.

Prenant la parole lors de la réunion, le diplomate vietnamien Bui Thanh Son a hautement apprécié le grand potentiel de l’Afrique, en mettant l’accent sur les difficultés persistantes causées par les conséquences du colonialisme et de l’esclavage. Le ministre vietnamien a appelé la communauté internationale à soutenir la construction d’une Afrique prospère et pacifique par le biais d’initiatives régionales, y compris l’Agenda 2063 de l’Afrique.

Bui Thanh Son a affirmé que la paix, la stabilité et la sécurité étaient des conditions préalables à la résolution des problèmes actuels et qu’il était donc nécessaire de se concentrer sur la mise en œuvre de l’appel à un cessez-le-feu mondial et de l’initiative « Faire taire les armes » en Afrique, en conformité avec les Résolutions 2352 et 2565 du Conseil de sécurité.

A l’occasion de l’anniversaire du Président Ho Chi Minh (19 mai 1890 - 19 mai 2021), le chef de la délégation vietnamienne a abordé une citation du leader national : « Le Vietnam est ravi auprès des victoires des Africains et attristé à propos de leurs souffrances ». Le ministre Bui Thanh Son a affirmé que son pays se tenait toujours aux côtés des peuples africains pour surmonter les difficultés, promouvoir la paix et le développement durable, à travers l’envoi de forces de maintien de la paix du Vietnam dans les zones de guerre en République centrafricaine et au Soudan du Sud. Le Vietnam est également prêt de partager les expériences et d’intensifier la coopération de développement à travers des cadres bilatéraux et tripartites, la fourniture d’équipements médicaux pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: