Appréciation de la communauté régionale à propos des contributions du Vietnam dans la vie politique

Jeudi, 10 juin 2021 à 19:46:45
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo : Baoquocte.

Nhân Dân en ligne - Du 7 au 8 juin, le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son a assisté à la Conférence spéciales des ministres des Affaires étrangères (AE) ASEAN-Chine et à la Réunion des ministres des AE sur la coopération Mékong-Lancang à Chongqing (Chine).

La Conférence spéciale des ministres des Affaires étrangères ASEAN-Chine s’est tenue le 7 juin à Chongqing (Chine) à l’occasion du 30e anniversaire du partenariat ASEAN-Chine (1991-2021). À la même occasion, la 6e Réunion des ministres des AE sur la coopération Mékong-Lancang (MLC-6) a été organisée le 8 juin, marquant les 5 ans de la mise en place et du développement du mécanisme de coopération MLC.

Il s’agit des premières réunions en face-à-face au niveau des ministres des Affaires étrangères dans les cadres de coopération ASEAN-Chine et Mékong-Lancang après la pandémie de Covid-19.

L’organisation réussie de ces conférences en face-à-face démontre la grande détermination et les efforts de la Chine en tant que pays hôte, ainsi que le fort engagement des pays partenaires envers ces mécanismes de coopération.

Il s’agit d’une bonne occasion pour des ministres des Affaires étrangères d’examiner et d’évaluer la coopération, d’échanger et de proposer des orientations pour développer davantage le partenariat stratégique et la coopération intégrale entre l’ASEAN et la Chine, comme le mécanisme MLC dans le temps à venir, dans le but contribuer activement à la paix, à la sécurité, à la stabilité et au développement prospère de la région.

Lors de la Conférence spéciale des ministres des Affaires étrangères ASEAN-Chine, les pays participants ont hautement apprécié l’importance stratégique des relations ASEAN-Chine pour la région, ainsi que la contribution de ce lien à propos du développement de chaque pays. Les représentants se sont engagés, dans le même temps, à faire des efforts pour promouvoir le partenariat stratégique ASEAN-Chine sur la base du bénéfice mutuel, du respect et de la compréhension réciproques, et dans l’esprit de contribuer à la paix, la stabilité et la prospérité dans la région et dans le monde.

Les deux parties ont convenu d’accorder une haute priorité au renforcement de la coopération dans le contrôle du Covid-19 et à la promotion de la reprise. La Chine a affirmé son engagement d’aider les pays de l’ASEAN à améliorer leurs capacités médicales en matière de réponse épidémique, de recherche, de développement, de production et de distribution de vaccins, et en même temps d’augmenter l’approvisionnement en vaccins aux pays aséaniens.

La Chine coopérera activement avec l’ASEAN pour promouvoir une reprise intégrale et durable à travers l’aide à mettre en œuvre du cadre de reprise intégrale de l’ASEAN, la facilitation du commerce et de l’investissement grâce à une utilisation efficace de l’Accord de libre-échange ASEAN-Chine (ACFTA) et à la mise en vigueur prochaine du Partenariat économique global (RCEP).

Les ministres ont également mis l’accent sur le renforcement de la coopération pour des objectifs de développement durable, de croissance verte, de relance durable, ainsi que d’équilibre entre la croissance et la protection de l’environnement. En outre, les deux parties ont convenu de continuer à maintenir la dynamique de coopération dans d’autres domaines tels que la connectivité, la construction d’infrastructures, la culture, l’éducation, le tourisme et la jeunesse.

En particulier, les ministres ont également discuté d’un certain nombre de questions régionales, notamment la Mer Orientale et le Myanmar. La réunion a affirmé que le maintien d’un environnement pacifique, sûr et stable dans la région, était l’intérêt commun de l’ASEAN et de la Chine, y compris la Mer Orientale.

Les ministres se sont félicités de la 19e réunion des hauts fonctionnaires ASEAN-Chine sur l’application la Déclaration sur la conduite des Parties en Mer Orientale (SOM-DOC), en marge de la Conférence spéciale des ministres des AE ASEAN-Chine, de la reprise du processus de négociation pour élaborer le Code de conduite en Mer Orientale (COC), conformément au droit international et à l’UNCLOS 1982.

Discutant de la situation au Myanmar, la Chine s’est félicitée des résultats de la réunion des dirigeants de l’ASEAN le 24 avril 2021, en soutenant le rôle de l’association régionale dans la promotion du dialogue et de la réconciliation, et l’aide du Myanmar à trouver une solution stable.

*La 6e Réunion des ministres des AE sur la coopération Mékong-Lancang est une occasion importante pour les pays d’affirmer leur engagement à coopérer pour résoudre les problèmes régionaux urgents, en assurant un développement socio-économique durable et inclusif. Sur la base de l’évaluation des besoins de développement des pays membres, des potentiels et des atouts du mécanisme de coopération, la réunion a proposé quatre contenus prioritaires pour la période à venir.

Premièrement, la coopération sur les ressources en eau et l’environnement vise à résoudre les grands problèmes régionaux tels que l’environnement écologique du fleuve Mékong, les inondations, les sécheresses et le changement climatique. Les pays continueront de coopérer pour partager des informations et des données hydrologiques, mener des recherches conjointes, améliorer les capacités de gestion des ressources naturelles, construire des infrastructures durables, à côté de l’établissement d’un Centre de connaissances MLC sur les infrastructures vertes, à faibles émissions et durables.

Deuxièmement, il est nécessaire de renforcer la coopération en réponse à l’épidémie de Covid-19, notamment assurer la fourniture des équipements et matériels médicaux, produire les vaccins et transférer des technologies, ainsi que promouvoir la coopération en médecine traditionnelle.

Troisièmement, les pays ont parvenu à un consensus sur la reprise économique post-pandémique à travers la promotion du commerce et des investissements, le développement de l’économie numérique, la coopération dans l’agriculture, le tourisme, l’éducation et le renforcement de la connectivité régionale ; sur la coordination pour construire la Ceinture de développement économique Mékong-Lancang et établir un lien avec les corridors économiques existants dans la région.

Quatrièmement, on devrait encourager la coopération entre les gouvernements locaux des six pays pour promouvoir le potentiel et les avantages compétitifs des localités et améliorer l’efficacité globale du mécanisme de coopération MLC.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: