Conseil de Sécurité : les rapports périodiques sur la situation sécuritaire au Congo

Jeudi, 08 juillet 2021 à 21:19:16
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur vietnamien, Pham Hai Anh, à la réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU sur la sécurité en République démocratique du Congo. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Le 7 juillet (heure de New York), le Conseil de Sécurité des Nations Unies a tenu une réunion sur la situation de la République démocratique du Congo et les activités de la Mission des Nations Unies dans le pays (MONUSCO).

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la République démocratique du Congo, Bintou Keita, a présenté le rapport du Secrétaire général sur la situation au cours des trois derniers mois. Bintou Keita a déclaré que le nouveau gouvernement formé en avril de la République démocratique du Congo avait fait de gros efforts dans la réforme de la gestion de l’État, le maintien de la sécurité et le développement socio-économique.

Le plan d’action de ce nouveau gouvernement pour la période 2021-2023 a été récemment approuvé par l’Assemblée nationale du pays avec un vote quasi absolu (410/412).

L’administration continue également de renforcer les liens bilatéraux et régionaux pour résoudre les défis communs en matière de sécurité et promouvoir l’intégration.

Pendant ce temps, la situation sécuritaire à l’Est continue d’être compliquée, principalement en raison de l’exploitation illégale et de la contrebande de ressources naturelles par des groupes armés en Ituri, au Nord-Kivu et au Sud-Kivu. La violence entre les communautés se poursuit enocre dans certaines provinces. Le gouvernement met actuellement les deux provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu sous contrôle militaire pour renforcer les mesures contre les groupes armés.

En raison de l’instabilité, des épidémies et des catastrophes naturelles, la situation humanitaire ces derniers temps n’est pas aussi efficace que prévue. L’impact socio-économique de la pandémie de COVID-19 rend également plus difficile l’accès des populations de la République démocratique du Congo aux services de base, notamment dans le secteur de la santé.

Les États membres du Conseil de sécurité ont salué les efforts du gouvernement de la République démocratique du Congo pour promouvoir les réformes, maintenir la stabilité et le développement. Cependant, les pays ont exprimé une préoccupation particulière à la situation sécuritaire dans l’Est et à la détérioration de la situation humanitaire à travers le pays au cours des derniers mois.

Partageant son évaluation de la situation en République démocratique du Congo, l’ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’Organisation des Nations Unies, a souligné l’importance d’intensifier les efforts pour répondre aux causes profondes de l’instabilité dans l’Est de la République démocratique du Congo, y compris la lutte contre les activités illégales liées aux ressources naturelles, la promotion du développement économique de la société, l’encouragement de la réconciliation pour mettre fin à la violence entre les communautés.

À cette occasion, l’ambassadeur Pham Hai Anh a hautement apprécié le rôle indispensable de la coopération régionale et le soutien de la communauté internationale pour aider le gouvernement et le peuple de la République Démocratique du Congo à surmonter les difficultés actuelles.

Également lors de la réunion, les pays du Conseil de sécurité ont présenté leurs condoléances à Haïti concernant l’assassinat du président Jovenel Moise.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: