L’ASEAN et son rôle central grandissant

Vendredi, 06 août 2021 à 17:05:58
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne — Lors de la cérémonie d’ouverture de la 54e Conférence des ministres des AE de l’ASEAN (AMM-54), les ministres ont approuvé l’établissement du partenariat entre l’ASEAN et de deux autres partenaires, ainsi que l’adhésion de six autres pays au Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est.

Deux nouveaux partenaires et six nouveaux membres de la TAC

Lors de la cérémonie d’ouverture de l’AMM-54 tenue le 2 août, les ministres ont discuté des mesures afin d’approfondir les relations entre l’ASEAN et ses partenaires, de renforcer le rôle central du bloc régional et la valeur des mécanismes dirigés par celui-ci.

Ils ont approuvé l’établissement du partenariat de dialogue avec le Royaume-Uni et du partenariat par secteur avec le Brésil. Ils ont également salué et approuvé les demandes d’adhésion au Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC) des Pays-Bas, de la Grèce, du Qatar, des Émirats arabes unis (EAU), du sultanat d’Oman et du Danemark.

À cette occasion, le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, a souligné le rôle central de l’ASEAN. Selon lui, la solidarité et l’unité sont le fondement de la force de cette association.

Plus que jamais, que l’ASEAN doit être une communauté résiliente et cohésive et affirmer son rôle et sa responsabilité dans le développement de la région, a-t-il souligné. Tout en affirmant que le Vietnam continuerait de participer de manière active et responsable au processus d’édification de la vision communautaire de l’ASEAN après 2025.

Les efforts donnent des résultats

Le rôle central de l’ASEAN repose sur les réalisations que l’Association a enregistrées dans son processus d’édification et de développement, en promouvant sa coopération avec ses partenaires, ainsi que sur les succès obtenus grâce aux mécanismes de coopération régionale initiés et dirigés par elle-même.

L’ASEAN a été créée le 8 août 1967 à Bangkok, en Thaïlande, avec la signature de la Déclaration de l’ASEAN (Déclaration de Bangkok) par les ministres des Affaires étrangères de ses pays fondateurs, que sont l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande.

Le Brunei a rejoint l’association en 1984. Le Vietnam est devenu le 7e membre du bloc régional le 28 juillet 1995. Le Laos et le Myanmar ont été admis le 23 juillet 1997. Le Cambodge est devenu le 10e membre de l’ASEAN le 30 avril 1999, faisant de l’ASEAN un bloc de 10 nations de l’Asie du Sud-Est. Le bloc régional a établi son partenariat de dialogue avec neuf pays, les Nations Unies et l’Union européenne (UE).

L’ASEAN a pris l’initiative de créer de nombreux forums et mécanismes importants tels que le Forum régional de l’ASEAN (ARF) et le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS), reliant ainsi ses partenaires au processus de dialogue et de coopération dans la région.

Grâce aux propositions de l’ASEAN, de nombreux programmes de coopération et de liaison régionaux ont été mis en œuvre, tels que des accords de libre-échange et des plans de connectivité. De plus, des dizaines de partenaires ont volontairement adhéré au TAC, qui est considéré comme un code de conduite des pays dans la région.

Avec les réalisations et les expériences acquises, l’ASEAN a réussi à valoriser son rôle central dans le règlement des questions régionales, ses relations avec les grandes puissances et ses partenaires de dialogue, la construction de la structure régionale et le règlement des problèmes et défis mondiaux.

NDEL