L’agence nationale de quarantaine végétale vietnamienne à supervisera les exportations de litchis vers le Japon

Nhân Dân en ligne - Le Japon a officiellement autorisé l’agence nationale de quarantaine végétale vietnamienne à superviser les exportations de litchis vers ce pays cette année.

Les litchis. Photo : VOV.
Les litchis. Photo : VOV.

Cette décision verra le département de la protection des végétaux envoyer des agents de quarantaine dans plusieurs localités telles que Bac Giang et Hai Duong afin d’examiner et de superviser les mesures phytosanitaires pour les litchis destinés au marché japonais.

La décision vient après que le département de la protection des végétaux a inspecté et examiné deux installations de transformation de litchi pour l’exportation vers le Japon. En plus des établissements de transformation agréés à Bac Giang, deux installations supplémentaires à Hai Duong relèveront également de leur juridiction plus tard cette année.

À l’heure actuelle, toutes les installations sont prêtes à fumiger et stériliser les lots de litchis destinés à l’exportation vers le marché japonais, tandis que les zones de plantation de litchis et les installations de conditionnement sont sur le point d’exporter des litchis vers plusieurs marchés à travers le monde.

À l’avenir, le département de la protection des végétaux continuera à contacter les entreprises afin de se coordonner aux côtés des localités afin d’enregistrer les indicatifs régionaux en croissance pour l’exportation.

Dans le cadre des efforts visant à répondre aux exigences strictes pour l’exportation de litchis vers le Japon, le département de l’agriculture et du développement rural de Bac Giang a coopéré avec divers districts pour étendre les zones de production de litchis pour l’exportation vers le marché japonais.

Cela comprend 30 indicatifs régionaux de culture dont la date de récolte est prévue entre le 20 mai et le 10 juillet.

Pour faciliter l’exportation de litchis frais vers le marché japonais au cours de cette année, le département a également proposé que le département de la protection des végétaux envoie des experts pour superviser les zones de culture du litchi, le processus de fumigation et de stérilisation, ainsi que d’autres mesures phytosanitaires lors de la période de récolte.