Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc rencontre de grands groupes japonais

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, en déplacement au Japon, a rencontré, ce mercredi 7 juin, à Tokyo, de grands groupes qui sont membres de la Fédération des organisations économiques du Japon (Keidanren).

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et le président de Keidanren, Sadayuki Sakakibara. Photo: VGP
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et le président de Keidanren, Sadayuki Sakakibara. Photo: VGP

Il s’agit des groupes: Toray Industries, JXTG Holdings, Nomura Holdings, Tokyo Gas, Mitshubishi Corporation, Taisei Corporation, Mitshubishi Electrics Corporation…

Le Vietnam est estimé par les entreprises japonaises comme une porte d’entrée en ASEAN. Richement doté de ressources naturelles et d’un grand potentiel économique, le pays a réussi à attirer de plus en plus d’entreprises japonaises qui sont actuellement au nombre de 1.500, fonctionnant dans divers domaines tels que l’industrie, l’agriculture, la construction, la culture et l’éducation.

Lors de la rencontre, les responsables des grands groupes japonais ont proposé des avis constructifs concernant notamment l’amélioration de l’environnement des affaires au Vietnam, les politiques en faveur des investisseurs étrangers et la formation des ressources humaines.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a salué les conseils donnés et les expériences partagées par les membres de Keidanren. Il a affirmé que le Gouvernement vietnamien était toujours attentif aux entreprises dont celles du pays du Soleil Levant.

Il a souligné l’importance accordée par le Vietnam à sa coopération économique et commerciale avec le Japon. Actuellement, le Vietnam attache une grande priorité à la croissance verte. C’est dans cette perspective que le pays se focalise sur la simplification des procédures administratives et la création d’un environnement transparent et ouvert, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a invité les membres de Keidanren à renforcer leurs investissements au Vietnam à travers des projets de partenariat public-privé. Le Vietnam, a-t-il ajouté, souhaite accueillir les investisseurs japonais dans les domaines de la protection de l’environnement, des énergies renouvelables, de l’industrie, de l’agriculture high-tech, du tourisme, des services et de l’ouverture du capital des entreprises étatiques.

Le Gouvernement vietnamien s’engage à donner les meilleures conditions possibles en faveur des entreprises japonaises, a-t-il affirmé en se déclarant réjoui d’accueillir les membres de Keidanren qui participeront au Sommet de l’APEC 2017 prévu pour novembre prochain au Vietnam.

Le même jour, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté au lancement de la «Semaine des produits vietnamiens» organisée conjointement par le Comité populaire de Hanoi et le groupe japonais AEON, dans la préfecture de Saitama.

Mercredi après-midi, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, à la tête de la délégation vietnamienne, a quitté Tokyo pour Osaka, préfecture située au centre-ouest de l'île Honshū.