Le Vietnam et le Japon coprésident le 36e Forum ASEAN - Japon

Nhân Dân en ligne - Le 36e Forum ASEAN - Japon a été tenu en ligne le 27 mai sous la présidence du vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung et de son homologue japonais Mori Takeo.

Les participants du forum. Photo : VNA.
Les participants du forum. Photo : VNA.

L’événement annuel a enregistré la présence du Secrétaire général adjoint de l’ASEAN et de hauts officiels du bloc.

S’exprimant lors du forum, le vice-ministre vietnamien Nguyên Quôc Dung a souligné l’importance du partenariat stratégique ASEAN - Japon pour la paix, la sécurité et la prospérité dans la région, et a appelé les deux parties à continuer à travailler en étroite collaboration pour faire face à la pandémie de Covid-19 et promouvoir une reprise durable.

A propos de la coopération économique bilatérale, Nguyên Quôc Dung a suggéré que les deux parties devraient intensifier la collaboration pour maintenir les échanges commerciaux, les investissements et la connectivité de la chaîne d’approvisionnement afin de surmonter les effets de la pandémie et de stimuler la reprise.

Il a souhaité que le Japon continue d’appuyer les efforts visant à réduire l’écart de développement, à promouvoir un développement équitable et durable dans la Communauté de l’ASEAN, à accroître la connectivité entre les sous-régions, y compris le Mékong.

Pour faire face aux défis qui menacent la stabilité et le développement régionaux, le diplomate vietnamien a proposé aux deux parties de travailler en étroite collaboration pour assurer la paix, la sécurité et la prospérité dans la région via des mécanismes dirigés par l’ASEAN, promouvoir un ordre régional fondé sur des règles, faire respecter le droit international et régler pacifiquement les différends.

Il a également affirmé la position de principe de l’ASEAN sur la question de la Mer Orientale et souhaité que le Japon continue de soutenir les efforts du bloc pour faire de la Mer Orientale une zone maritime de paix, d’amitié et de coopération, ainsi que le rôle de l’ASEAN dans le soutien du Myanmar.

Le Vietnam et le Japon coprésident le 36e Forum ASEAN - Japon ảnh 1

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung. Photo : VNA.

De son côté, le vice-ministre japonais a affirmé que son pays attachait une grande importance à son partenariat stratégique avec l’ASEAN, soutenait le rôle central de ce bloc dans la structure régionale et le point de vue de l’ASEAN sur l’Indo-Pacifique.

Le Japon souhaite continuer à promouvoir son partenariat intégral avec l’ASEAN dans les quatre piliers : Partenariat pour la paix et la stabilité, Partenariat pour la prospérité, Partenariat pour la qualité de vie et Partenariat du cœur au cœur, a souligné le diplomate japonais.

Il a aussi informé que le Japon prévoyait d’organiser en 2023 un Sommet spécial avec l’ASEAN pour célébrer le 50e anniversaire de l’établissement des relations de dialogue entre les deux parties.

Le Japon s’est engagé à continuer d’aider les États membres de l’ASEAN à améliorer leur capacité à faire face à la pandémie de Covid-19 et à se coordonner avec le bloc pour assurer un approvisionnement et une distribution uniformes et efficaces des vaccins dans la région et dans le monde.

A cette occasion, les responsables de l’ASEAN ont salué le Japon pour sa contribution d’un million de dollars au Fonds de réponse au Covid-19 de l’ASEAN et de 50 millions de dollars pour la création du Centre de l’ASEAN pour la réponse aux situations d'urgence de santé publique et de maladies infectieuses émergentes.

Ils ont suggéré au Japon d’aider le bloc à mettre en place un entrepôt régional de réserve de fournitures médicales et à lancer un plan de redressement complet.

Les pays membres de l’ASEAN et le Japon ont convenu de continuer à travailler en étroite collaboration pour faire face à la crise sanitaire et mettre en œuvre efficacement le plan révisé pour déployer la Déclaration de vision 2018-2022 pour une reprise durable étape par étape.

Le Japon a souligné la nécessité de renforcer les échanges commerciaux et l’investissement, la connectivité de la chaîne d’approvisionnement, la prévention de la criminalité transnationale, la protection de l’environnement et la prévention des déchets marins.

S’agissant de la situation internationale et régionale, le Japon a affirmé son soutien à la position de principe de l’ASEAN sur la Mer Orientale. Il a déclaré saluer la valorisation du rôle de l’ASEAN dans la promotion de la coopération et du dialogue, l’instauration de la confiance dans la région, la garantie d’une mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des Parties en Mer Orientale (DOC), l’élaboration d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC) efficace et conforme au droit international, à la Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer de 1982 (CNUDM).

Le Japon a également salué les résultats de la réunion des dirigeants de l’ASEAN tenue le 24 avril et s’est engagé à soutenir le rôle de l’ASEAN dans la promotion du dialogue, la réconciliation pour aider le Myanmar dans la recherche de solutions pour stabiliser la situation.