Le Vietnam et le Japon se coordonnent dans la mise en œuvre du CPTPP

Nhân Dân en ligne —Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Nguyên Hong Diên, a demandé au ministre japonais de l’Économie, Yasutoshi Nishimura, de créer des conditions favorables aux entreprises japonaises souhaitant investir au Vietnam.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Nguyên Hong Diên. Photo: moit.gov.vn
Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Nguyên Hong Diên. Photo: moit.gov.vn

Le 26 mai à Hanoi, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Nguyên Hong Diên, a eu un entretien téléphonique avec le ministre japonais de l’Économie, Yasutoshi Nishimura, pour discuter des questions concernant l’accord de Partenariat transpacifique intégral et progressiste (CPTPP).

Du fait que plusieurs économies s’intéressent à la participation au CPTPP, notamment le Royaume-Uni, le ministre Yasutoshi Nishimura a demandé au Vietnam de soutenir l’organisation de la 4e réunion du Conseil ministériel du CPTPP prévue début juin pour envisager la mise en route du processus de négociation sur l’adhésion du Royaume-Uni. Ce dernier avait déposé sa candidature le 1er février 2021.

Le ministre Nguyên Hông Diên a hautement apprécié les efforts et la préparation du Japon. Il a fait savoir que le Vietnam se coordonnerait activement avec le Japon et d’autres membres du CPTPP pour organiser ladite réunion.

Les deux ministres ont aussi discuté de la mise en œuvre du CPTPP. Nishimura a également demandé au Vietnam de soutenir les initiatives du Japon dans les temps à venir, souhaitant que les deux pays se coordonnent étroitement pour mettre en œuvre de manière efficace cet accord.

Nguyên Hong Diên, a demandé au ministre japonais de l’Économie, Yasutoshi Nishimura, de créer des conditions favorables aux entreprises japonaises souhaitant investir au Vietnam. Cela aidera le Vietnam à devenir une partie importante des chaînes d’approvisionnement des entreprises japonaises, notamment dans la construction automobile, l’électronique, le textile, l’équipement médical et plusieurs autres qui sont bénéfiques pour le développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays.