Nhân Dân en ligne - Avec une communauté vietnamienne de plus en plus nombreuse en Europe, élargir le marché des produits vietnamiens est une préoccupation des hommes d’affaires vietnamiens résidant à l’étranger.

Possédant de grands centres commerciaux et un réseau solide de vente au détail, Hoàng Manh Huê, président de l’Union des Associations des entreprises vietnamiennes en Europe, a le cœur serré de voir les produits vietnamiens perdre des parts de marché par rapport aux autres pays.

Le slogan « Les Vietnamiens priorisent la consommation des produits vietnamiens » est une question qui a besoin d’une réponse urgente, ainsi que de la participation des entreprises vietnamiennes, que ce soit au pays ou à l’étranger.

« Prêt à être distributeur »

Hoàng Manh Huê, président de l’Union des Associations des entreprises vietnamiennes en Europe

En tant que entrepreneur vietnamien qui travaille et réside en Europe depuis de nombreuses années, Hoàng Manh Huê a déclaré que les Vietnamiens résidant à l’étranger disposent actuellement de bonnes conditions pour développer leurs affaires et distribuer des produits vietnamiens. De plus, ayant vécu dans leur pays d’accueil pendant de nombreuses années, chaque Vietnamien connaît les coutumes, les goûts et les marchés de consommation européens.

Parallèlement au développement de grands centres commerciaux, Hoàng Manh Huê pense que les Vietnamiens peuvent établir un système d’écoulement et de distribution des produits vietnamiens dans la région. Cependant, ce qui est le plus important, c’est la mise en relation entre les entreprises vietnamiennes et celles à l’étranger. Actuellement, au Vietnam, il existe de nombreux produits originaux et à fort potentiel mais on n’a pas trouvé le chemin pour les introduire aux marchés étrangers.

« Nous sommes prêts à distribuer et représenter les produits vietnamiens en Europe. Cependant, pour que cela devienne une réalité, des solutions plus efficaces sont nécessaires pour nouer et promouvoir une coopération avec les entreprises au Vietnam », a affirmé Hoàng Manh Huê.

Dans un avenir proche, il prévoit d’organiser des forums d’affaires dans certains pays européens dans l’espoir d’apporter des produits vietnamiens de qualité en Europe.

Ngô Huong Nam, vice-président du Comité d’État pour les Vietnamiens résidant à l’étranger

Se mettant d’accord avec les opinions de Hoàng Manh Huê, le vice-président du Comité d’État pour les Vietnamiens résidant à l’étranger, Ngô Huong Nam s’est déclaré convaincu que les entreprises nationales et les entreprises vietnamiennes en Europe collaboreront étroitement pour apporter de plus en plus produits vietnamiens en Europe.

Le Comité sera toujours prêt à accompagner et à soutenir les liens entre les deux parties, contribuant à promouvoir la croissance de l’économie du pays et à surmonter ensemble les difficultés dues à la pandémie de Covid-19.

Profiter des opportunités offertes par l’EVFTA

Actuellement, malgré les nombreuses difficultés posées par le Covid-19, Hoàng Xuân Binh, président de l’Association des Entreprises vietnamiennes en Pologne, a souligné que l’Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA) était une opportunité en or pour mettre en relation les entreprises vietnamiennes en Europe avec les entreprises nationales.

Cérémonie de signature de l'EVFTA, le 30 juin à Hanoï. Photo : VNA.

Dans le contexte que les Vietnamiens perdent progressivement des parts de marché et reconnaissant la relation avantageuse entre l’Europe et le Vietnam, Hoàng Xuân Binh souhaite apporter des produits vietnamiens en Europe et reconquérir le marché.

Hoàng Xuân Binh, président de l’Association des Entreprises vietnamiennes en Pologne

« Si dans le passé, les entreprises vietnamiennes en Europe ont pu vendre environ 70% des produits vietnamiens, maintenant, la part de marché n’est que d’environ 20%. Par conséquent, nous devons réfléchir sérieusement et avoir un plan d’action efficace pour reconquérir le marché et continuer à amener les produits vietnamiens en Europe de manière plus professionnelle, méthodique et extensive », a-t-il fait savoir.

Il est à noter que, ces dernières années, de nombreuses grandes entreprises vietnamiennes ont su s’implanter sur le marché européen. Cependant, pour les petites et moyennes entreprises vietnamiennes, ce chemin reste ardu en raison du manque de fonds pour les foires et les salons, le transport, le marketing et l’introduction de leur produits.

Toujours selon Hoàng Xuân Binh, si les entreprises vietnamiennes à l’étranger s’associent dans les activités de promotion des produits, elles peuvent réduire leurs coûts et augmenter leurs opportunités de développement.

Dans le même temps, il a suggéré aux entreprises nationales d’approcher et d’étudier les normes de qualité du marché européen. Si elles ont un produit à vendre, elles doivent avoir un bureau de représentation pour promouvoir leur marque dans le pays d’accueil.

Qualité et concurrence

Malgré les nombreuses bonnes opportunités en Europe, les produits vietnamiens font face à une concurrence féroce sur l’un de ces marchés exigeants.

Vu Van Long, président de l’Association des Entreprises vietnamiennes en Allemagne

Vivant et travaillant en Allemagne depuis 40 ans, Vu Van Long, président de l’Association des entreprises vietnamiennes en Allemagne, a noté que les produits vietnamiens perdent de plus en plus de parts de le marché, ne représentant actuellement qu’environ 10% du chiffre d’affaires des entreprises vietnamienne résidant à l’étranger.

L’Association des Entreprises vietnamiennes en Allemagne est toujours prête à servir de passerelle pour les produits vietnamiens, mais l’un des problèmes réside dans les normes de qualité requises pour répondre aux besoins et aux goûts des consommateurs étrangers.

Cependant, les entreprises vietnamiennes à l’étranger croient en une génération de jeunes entrepreneurs talentueux, ayant une vision à long terme et toujours tournés vers leur patrie. Le président du groupe Tamda Foods en République tchèque, Hoàng Dinh Toàn, en est un exemple.

Ce jeune homme d’affaires a déclaré qu’en souhaitant d’améliorer la position des Vietnamiens à l’étranger, ainsi que d’apporter les produits vietnamiens sur le marché européen, il a donc décidé de fonder cette entreprise en 2008. La naissance de Tamda Foods a répondu aux besoins d’approvisionnement du vaste réseau de magasins des Vietnamiens en R. tchèque.

Hoàng Dinh Toàn, président du groupe Tamda Foods en République tchèque

Il a confié : « Nous sommes devenus une adresse fiable pour les Vietnamiens en Europe en général et en République tchèque en particulier. Avec un marché de consommation tchèque à fort potentiel, nous sommes impatients de continuer à coopérer avec les entreprises au Vietnam pour apporter plus de produits vietnamiens en Europe».

Publication : 19 juillet 2021
Réalisation & Dessin : Nhân Dân en ligne