Vietnam

Le village floricole de Tây Tuu à Hanoï s'affaire à préparer le Têt

Mardi, 25 janvier 2022 à 10:52:59
 Font Size:     |        Print
 

Situé dans l’arrondissement de Bac Tu Liêm, à environ 20 km du centre de la capitale Hanoï, le village de Tây Tuu fournit des fleurs à la capitale et aux autres provinces du Nord pendant le Têt. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Alors que janvier tire à sa fin, les agriculteurs du village de fleurs de Tây Tuu sont occupés par la culture de fleurs avant le Nouvel An lunaire (Têt nguyên đán).

Le Têt approchant à grands pas, les floriculteurs s'occupent de leurs jardins en vue de la plus grande Fête du pays.

Avant le Têt, la pandémie de COVID-19 a interrompu leurs activités, provoquant une forte baisse des prix des fleurs.

Les jardiniers ont été contraints de réduire de moitié les ventes de fleurs, de planter des fleurs supplémentaires ou de laisser leurs jardins dans l’abandon.

Cependant, dans les jours précédant le Têt cette année, la joie et l'excitation reviennent chez les floriculteurs du village grâce à la demande croissante des clients. Les prix des fleurs pendant le Têt sont légèrement plus élevés par rapport à l'année dernière.

Les lys, les roses et les chrysanthèmes sont parmi les fleurs les plus populaires cultivées dans le village de Tây Tuu.

Un bouquet de 10 branches de lys coûte entre 250 000 et 300 000 dôngs.

Le prix d'un gerbera se situe entre 4 000 dôngs et 7 000 dôngs.

Les fleurs sont soigneusement manipulées afin de s'assurer qu'elles fleuriront magnifiquement juste à temps pour le Têt.

Un cultivateur du village de Tây Tuu récolte ses chrysanthèmes.

NDEL/Photo : VOV.