Hanoï : les gens lâchent des carpes sur lesquelles le Génie du Foyer s’envole vers le Ciel

Mardi, 25 janvier 2022 à 13:37:35
 Font Size:     |        Print
 

Aux 22e et 23e jours du 12e mois lunaire, toutes les familles préparent des offrandes, brûlent des papiers votifs, et relâchent des carpes, etc, afin de faire leurs adieux au Génie du Foyer qui part pour le Ciel.

Nhân Dân enligne - Chaque année, après la pleine lune du dernier mois lunaire, les familles commencent à préparer les offrandes pour rendre culte au Génie du Foyer appelé Táo Quân ou plus familièrement Ông Táo en vietnamien une semaine plus tard. Outre l’achat des papiers votifs, y compris des costumes pour le Génie du Foyer, les mères et grands-mères font également un menu pour le plateau d’offrandes et demandent l’adresse pour l’achat des carpes…

Des enveloppes pour contenir des sacs en nylon sont attachées au pont Chuong Duong pour que les gens ne les jettent pas dans l’environnement après avoir relâché les carpes.

Cette année, les gens vont au bord du fleuve pour relâcher les arpes.

Certaines personnes apportent consciemment des boîtes en plastique lors de la relâche des carpes, évitant l'utilisation de sacs en plastique.

Les poissons sont relâchés à l'aide de nombreux outils.

Les gens à bord des bateaux ancrés le long du Fleuve Rouge, lâchent des carpes.

En plus de la relâche de carpes, les gens « changent » les brûle-parfums et « brûlent » les restes de bâtonnets d’encens ce jour. De nombreux adultes amènent les enfants avec eux pour leur faire connaître les rites traditionnels.

Les gens versent des cendres et des bâtonnets d'encens brûlés dans le fleuve.

Les volontaires de la protection de l’environnement ramassent les déchets au bord du fleuve Rouge et rappellent aux gens d’être respectueux de l’environnement lors de la
remise à l’eau de carpes.

Un volontaire et une plaque : "Lâchez les poissons, ne jetez pas de sacs en plastique".

Texte & photos : NHÂT QUANG/NDEL.