Le Vietnam, une « destination verte » des investisseurs belges

Vendredi, 24 juin 2022 à 09:18:06
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur du Vietnam en Belgique, du Grand Duc du Luxembourg et chef de la Délégation vietnamienne auprès de l'Union européenne (UE), Nguyên Van Thao. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Dans le cadre d’une foire expo sur les exportations qui se tient au Centre d’expo de Brussels du 21 au 23 juin, a eu lieu le 22 juin le séminaire « Le Vietnam, une destination verte ».

Il s'agit d'un événement organisé par l'Alliance Belgique - Vietnam (BVA) en collaboration avec l'Agence internationale de technique Internationale de Flandre (FITA), pour présenter les potentiels dans le domaine des énergies renouvelables et du développement portuaire durable au Vietnam.

L'événement s'est tenu dans le contexte du changement climatique qui est devenu l'un des problèmes politiques et économiques les plus importants de notre époque. Le Vietnam est l'un des pays les plus touchés par le changement climatique et travaille donc à l'élaboration d'un plan d’adaptation climatique et de développement économique conforme aux normes internationales.

S'exprimant lors du séminaire, l'ambassadeur du Vietnam en Belgique, du Grand Duc du Luxembourg et chef de la Délégation vietnamienne auprès de l'Union européenne (UE), Nguyên Van Thao, a souligné : « Plus de deux ans après la pandémie de COVID-19, le monde en général et les deux régions d’Asie et d’Europe en particulier voient des signaux positifs de la « nouvelle normalité », grâce aux efforts mondiaux de vaccination. Cependant, l'environnement économique mondial reste fragile en raison de divers facteurs, tels que les incertitudes géopolitiques, les nouvelles variantes du coronavirus, les graves perturbations des chaînes d'approvisionnement, les pressions économiques liées à la hausse de l'inflation, ainsi que les défis du développement durable et les impacts imprévisibles du changement climatique ».

Selon lui, le Vietnam, un pays côtier, situé dans la zone de la mousson tropicale, est l'un des endroits qui souffre souvent de catastrophes naturelles et donc, plus que quiconque, le Vietnam comprend très bien la valeur du développement durable. La croissance économique va de pair avec protection environnementale. Lors de la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) tenue en octobre dernier au Royaume-Uni, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a pris un engagement considéré comme un tournant historique : le Vietnam atteindra l’objectif de zéro émission nette de carbone d'ici 2050.

L'ambassadeur Nguyên Van Thao a affirmé que la Belgique est l'un des principaux centres de recherche de solutions respectueuses de l'environnement, abritant les ports maritimes les plus modernes et les plus développés d'Europe, d'où la possibilité d'une coopération avec le Vietnam dans le domaine des énergies renouvelables et du développement des ports verts s’avère énorme.

Mise sur les énergies renouvelables

Selon les intervenants, dans le but d'être neutre en carbone d'ici 2050, le Vietnam s'est fixé pour objectif de réduire considérablement l'énergie au charbon. Cependant, pour y parvenir, le Vietnam doit augmenter sa capacité d'énergie renouvelable, en particulier l'énergie solaire et éolienne.

Marc Stordiau, président du Groupe Rent-a-Port et directeur général de l'International Port Investment and Engineering Company (IPEI), présente des expériences des les renouvelables. Photo : VNA

« Nous développons des énergies vertes au Vietnam. Nous sommes fortes en expériences en éolien offshore en Europe, nous participons au projet d’éolien dans la province de Binh Thuân, dans le Centre du Vietnam », souligne Marc Stordiau, président du Groupe Rent-a-Port et directeur général de l'International Port Investment and Engineering Company (IPEI)

De plus, le Vietnam fait partie des pays fortement touchés par le changement climatique.

Les phénomènes météorologiques extrêmes et la montée du niveau de la mer affectent gravement la sécurité alimentaire, la sécurité de l'eau et le développement durable, en particulier la production agricole au Vietnam.

Marc Stordiau a déclaré que sa société a également mis en œuvre le projet pilote « L'eau du vent » (WbW) dans la province de Ninh Thuân pour la période 2020 - 2022.

L'objectif du projet est de rechercher et d’expérimenter des solutions de dessalement de l’eau de mer pour la fournir à la production agricole et à la vie quotidienne des populations dans des zones aux conditions naturelles difficiles, telles que les provinces de la côte centrale du Sud et dans le delta du Mékong. Le ystème de dessalement de l'eau fonctionne grâce à l'énergie éolienne et solaire.

Kim Demeyer, conseiller scientifique et technique de l'Agence flamande pour le commerce et l'investissement, affirme que le Vietnam est une destination attractive pour les investisseurs étrangers dans l'énergie. En particulier, l’Accord de libre échange Union européenne-Vietnam (EVFTA) crée de nombreuses conditions favorables pour les investisseurs européens.

En tant que facilitatrice connectant les entreprises belges au marché vietnamien, Eve Devoldere, conseillère en commerce et investissement du Bureau flamand de promotion du commerce et de l'investissement au Vietnam, apprécie l'environnement d'investissement et d'affaires au Vietnam, en particulier dans le domaine de l'énergie verte.

Lors du séminaire, les intervenants ont tous affirmé que le Vietnam a de nombreuses opportunités pour développer les énergies renouvelables. Pourtant, pour promouvoir ce secteur, selon Marc Stordiau, le Vietnam doit résoudre trois problèmes : construction d’un réseau électrique, avec des supports de stockage ; renforcement de la connectivité des parcs éoliens offshore au littoral et redéfinition du tarif pour l’éolienne offshore.

Prenant la parole à la clôture du séminaire, Andries Gryffroy, sénateur fédéral et président de la BVA prend en considération les expériences et les suggestions des intervenants. Il déclare que la Chambre de commerce européenne au Vietnam (EuroCham) organisera l’Exposition et le Forum de l’économie verte (GEFE) 2022 du 28 au 30 novembre à Hô Chi Minh-Ville. Ce sera l'occasion pour les représentants d'agences et d'entreprises d'Europe, dont des entreprises belges, d'apporter au Vietnam des solutions durables pour soutenir une économie vietnamienne verte et durable.

VNA/NDEL