AN du Vietnam

Créer une base juridique pour développer le modèle du médecin de famille

Lundi, 13 juin 2022 à 19:56:33
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale de la séance plénière lundi 13 juin dans le cadre de la 3e session de la XVe Assemblée nationale du Vietnam. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Les députés ont discuté en séance plénière lundi 13 juin, dans le cadre de la 3e session de la XVe Assemblée nationale du Vietnam, du projet de loi sur l’examen et le traitement médicaux (modifié).

La majorité des députés se sont accordés sur la nécessité de légaliser le modèle du médecin de famille pour le développer et l'étendre.

Intéressés par ce modèle, ils ont souligné ses avantages pour aider à détecter et à traiter les maladies les plus fréquentes, ainsi qu'à réduire la surcharge dans les hôpitaux.

Mme Nguyên Thi Huê, députée de la province septentrionale de Bac Kan, a manifesté son soutien au projet de loi sur l'examen et le traitement médicaux (modifié) et a rappelé que le ministère de la Santé avait déployé le projet de modèle du médecin de famille pour la période 2016 - 2020 afin de le promouvoir dans le système de santé du pays.

Les médecins de famille sont considérés comme le modèle de détection et de traitement des maladies les plus courantes, où les médecins sont chargés de trois rôles principaux, à savoir : l'examen clinique, la médecine préventive et le psychologue du patient, a-t-elle souligné.

En plus des connaissances professionnelles, les médecins doivent avoir les compétences sociales pour offrir des instructions et des conseils aux patients, a-t-elle ajouté.

Elle a également souligné les difficultés rencontrées par ce modèle liées au manque de paiement de l'assurance maladie, à la gestion des patients et aux réglementations pour l'échange d'informations entre les centres cliniques.

Pour affiner le modèle, elle a proposé au secteur de la santé d'évaluer et de déterminer les tâches des médecins de famille, tout en accordant de l'importance aux politiques visant à soutenir ce modèle.

De son côté, la députée Lê Thu Hà, de la province septentrionale de Lào Cai, a apprécié les avantages de ce modèle qui est appliqué dans de nombreux pays.

VNA/NDEL

  Partager cet article