Le Chef de l’État rend hommage aux héros et martyrs de Quang Binh

Mardi, 14 juin 2022 à 21:45:45
 Font Size:     |        Print
 

Le Président Nguyên Xuân Phuc et des responsables offrant de l’encens aux héros et aux martyrs, à Tân Trach, dans le district de Bô Trach, province de Quang Binh (au Centre), le 14 juin. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Le Président de la République Nguyên Xuân Phuc a rendu hommage mardi 14 juin aux jeunes qui ont sacrifié leur vie durant la résistance anti-américaine dans le district de Bô Trach, dans la province de Quang Binh (au Centre).

Le Chef de l’État et d’autres dirigeants locaux ont offert de l’encens aux héros et martyrs tombés au champ d’honneur sur la route 20 Quyêt Thang (Détermination à vaincre) dans un mémorial qui leur est dédié dans la commune de Tân Trach.

Écrivant dans le registre de commémoration, le Président Nguyên Xuân Phuc a décrit les jeunes comme des représentants de la jeunesse de l’ère Hô Chi Minh qui se sont sacrifiés sans réserve pour la Patrie, et qu’ils sont à jamais un brillant symbole de l’héroïsme révolutionnaire du Vietnam.

Le même jour, il a rendu visite et offert des cadeaux aux membres des minorités ethniques et aux familles défavorisées du district de Bo Trach.

Il a noté que le Parti et l’État reconnaissaient les énormes contributions des groupes ethniques locaux à la guerre de résistance, exprimant son espoir qu’ils feront valoir leur autonomie pour vaincre la pauvreté, développer des moyens de subsistance et améliorer leur niveau de vie, contribuant ainsi au développement local.

Plus tard, le Président Nguyên Xuân Phuc a assisté au lancement des projets de modernisation de la route 20 Quyêt Thang et d’extension du réseau électrique dans les communes de Tân Trach et Thuong Trach.

La route de 125 km, allant du terminal de ferry de Xuân Son à Quang Binh à l’intersection de Lum Bum au Laos, a été construite le 21 janvier 1966 et ouverte au trafic le 31 mai de la même année.

C’était une artère reliant les régions est et ouest de la cordillère de Truong Son. En temps de guerre, les États-Unis avaient attaqué des endroits clés sur la route pour empêcher le Vietnam d’envoyer des renforts au front.

VNA/NDEL

  Partager cet article