Renforcer le prestige et la position du Vietnam sur la scène internationale

Mardi, 16 octobre 2018 à 10:20:40
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc accompagné d’une délégation vietnamienne de haut rang est en déplacement en Europe pour le 12e Sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM 12) à Bruxelles, en Belgique, et le Sommet sur le Partenariat pour la croissance verte et les objectifs mondiaux jusqu’en 2030 (P4G) à Copenhague, au Danemark. Il effectuera une visite en Autriche, en Belgique, au Danemark et à la Commission Européenne.

La tournée en Europe du 14 au 21 octobre du Premier ministre vietnamien est un événement politique important visant à intensifier les relations entre le Vietnam et ses partenaires, et à transmettre le message d’un Vietnam dynamique qui est un partenaire fiable et responsable de la communauté internationale, mais aussi à renforcer le prestige et la position du pays.

L’ASEM12, qui aura pour thème « L'Europe et l'Asie : des partenaires à l'échelle mondiale face aux défis mondiaux », élaborera des mesures destinées à promouvoir le rôle de l’ASEM dans le renforcement de la coopération multilatérale, la connexion entre l’Asie et l’Europe, le respect du droit international, la résolution des défis mondiaux et le maintien de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la sécurité et du développement dans le monde et sur les deux continents.

Depuis son adhésion à l’ASEM en 1996, le Vietnam est un membre actif, dynamique et responsable, participant à des événements marquants du développement de l’ASEM. La contribution la plus importante du Vietnam a été l’organisation réussie du 5e Sommet de l’ASEM et des cinq réunions ministérielles de l'ASEM. Sa présence au sein de l’ASEM a été marquée par de nombreuses initiatives. Jusqu'à présent, le Vietnam est considéré comme l'un des membres les plus actifs de l’ASEM. Il a proposé 24 initiatives et co-parrainé 27 autres à destination des localités, des entreprises et des habitants.

Le Vietnam a initié le premier mécanisme de coopération de l’ASEM sur la gestion des ressources en eau appelé « Le dialogue de l’ASEM sur le développement durable » qui met l’accent sur la coopération des sous-régions du Mékong et du Danube.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc est l’un des deux dirigeants de l’ASEM à être invités à rencontrer des entreprises asiatiques et européennes dans le cadre du 16e Forum des entreprises Asie-Europe. Le Vietnam devrait proposer deux nouvelles initiatives à la conférence ASEM sur la promotion du développement socio-économique inclusif en Asie et en Europe et au séminaire ASEM sur le renforcement de l’économie numérique dans le contexte de la révolution industrielle 4.0, prévus au Vietnam en 2019.

Le P4G a été créé à l’initiative du gouvernement danois dans le but de développer des partenariats public-privé, d’accélérer la réalisation des objectifs mondiaux de développement durable d’ici 2030 grâce à la mise en œuvre d’une croissance verte et à la recherche de solutions à l’échelle mondiale.

Le Sommet P4G voit la participation des huit pays dont le Danemark (fondateur), le Chili, le Mexique, le Vietnam, la République de Corée, l’Éthiopie, le Kenya et la Colombie, et de certaines organisations internationales. Dans le cadre des activités du forum national P4G, le Vietnam a organisé en septembre 2018 deux ateliers sur « les déchets plastiques et les communautés côtières » et « les déchets plastiques et la nécessité de trier les déchets » afin de promouvoir l’application des lois et les solutions efficaces visant à réduire la pollution due aux déchets plastiques. De nombreuses recommandations du monde des affaires ont été reconnues par le gouvernement et seront mises en œuvre dans l’avenir.

Le 1er décembre 1972, l’Autriche a été l’un des premiers pays occidentaux à établir des relations diplomatiques avec le Vietnam. Nous sommes ravis de constater que les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays se développent de manière plus étendue, plus efficace et plus complète, grâce à des visites de haut niveau. Les deux parties ont étroitement collaboré et se sont soutenues au sein des forums multilatéraux tels que les Nations Unies, l'ASEM et dans le cadre de la coopération entre l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) et l’Union européenne (ASEAN-UE). Avec la présidence tournante de l’UE à la fin de 2018, l'Autriche est favorable au renforcement des relations entre le Vietnam et l’UE.

En 2017, les échanges commerciaux bilatéraux entre le Vietnam et l'Autriche ont atteint plus de 4 milliards de dollars, faisant de l'Autriche le sixième marché d'exportation du Vietnam en Europe. Au cours des sept premiers mois de 2018, les exportations vietnamiennes à destination de l'Autriche ont totalisé 2,58 milliards de dollars, soit une augmentation de 47% par rapport à la même période en 2017. En août 2018, l'Autriche comptait 31 projets en cours au Vietnam avec un capital enregistré total de 143,9 millions de dollars. En 2010 et 2015, les deux pays ont signé un accord-cadre de coopération financière aux termes duquel le gouvernement autrichien s'est engagé à fournir 250 millions d'euros au Vietnam.

Cette année, le Vietnam et la Belgique célèbrent le 45e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques. La confiance et la compréhension mutuelle entre les deux pays ne cessent de se consolider grâce aux échanges de délégations de haut niveau et aux mécanismes de coopération. Bien que la Belgique soit un petit marché, le volume des échanges entre le Vietnam et la Belgique est élevé en raison du transit de marchandises vietnamiennes par la Belgique pour entrer dans d'autres pays d'Europe occidentale. La Belgique est actuellement le septième marché d'exportation du Vietnam dans l’UE. La valeur du commerce bilatéral a atteint près de 2,7 milliards de dollars en 2017. Cette année-là, la Belgique comptait 62 projets d'investissement en cours au Vietnam avec un capital social total de 595 millions de dollars.

La coopération au développement entre le Vietnam et la Belgique a débuté en 1977 et le Vietnam est le seul pays asiatique à recevoir une aide au développement du gouvernement belge. Depuis 1977, la Belgique a consenti au Vietnam des prêts et des aides non remboursable de près de 300 millions de dollars. La Belgique souhaite établir un partenariat de coopération plus étroit avec le Vietnam dans le domaine de l'agriculture.

Le Vietnam et l'UE ont officiellement établi leurs relations diplomatiques le 28 novembre 1990. Les relations entre l’UE et le Vietnam continuent de se développer de manière positive grâce à des échanges réguliers de délégations et des réunions. L’UE est le troisième partenaire commercial, le deuxième marché d’exportation du Vietnam et le premier investisseur étranger dans notre pays. En juin 2017, 24 des 28 pays de l'UE avaient investi au Vietnam avec 1 975 projets validés d'une valeur de 21,7 milliards de dollars. L'UE est également le plus grand fournisseur d'aide non remboursable au Vietnam. Entre 1993 et 2013, l’engagement total de l’UE en matière d’aide publique au développement (APD) s’élevait à près de 14 milliards de dollars, soit 20% de l’engagement total pris par la communauté internationale des donateurs au Vietnam, dont environ 1,5 milliard de dollars d’aide non remboursable. Les deux parties encouragent activement la signature de l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) et de l'accord de protection des investissements (IPA) en 2018.

Le Danemark est l'un des partenaires les plus importants du Vietnam en Europe depuis plusieurs années. Les deux pays ont établi un partenariat stratégique dans les domaines du changement climatique, de l'énergie, de l'environnement et de la croissance verte en novembre 2011. Cette année, le Vietnam et le Danemark célèbrent le 5e anniversaire de l'établissement de leur partenariat global. La coopération économique, commerciale et en matière d'investissement entre les deux pays se développe fructueusement, avec un chiffre d'affaires bilatéral de 664,6 millions de dollars en 2017. Le Danemark a été l'un des premiers pays nordiques à investir au Vietnam. Le Danemark compte actuellement 132 projets d’investissement au Vietnam représentant un capital total de plus de 686 millions de dollars. Depuis 1972, le Danemark a fourni au Vietnam plus d’un milliard de dollars d’APD. Dans le domaine de l'adaptation aux changements climatiques, le Danemark est le plus important donateur du Vietnam avec une subvention à hauteur de 40 millions de dollars pour le «Programme d'adaptation et d'atténuation des changements climatiques ». La communauté vietnamienne au Danemark est composée d'environ 15 000 personnes.

La participation du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à l'ASEM 12, au P4G et ses visites officielles en Autriche, en Belgique, au Danemark et à la Commission européenne montre la politique étrangère vietnamienne indépendante, autonome en faveur de la paix, de la coopération, du développement, de la multilatéralisation et de la diversification des relations et de l’intégration internationale. Sa tournée européenne a pour objectif de renforcer les bonnes relations entre le Vietnam et ses pays partenaires. Elle illustre aussi la volonté du Vietnam de participer à l’édification, à la formation des institutions multilatérales et au règlement des défis mondiaux dans le cadre des organisations multilatérales, contribuant ainsi à renforcer le prestige et la position du Vietnam sur la scène internationale.

NHÂN DÂN