Les relations entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande se développent fortement

Samedi, 19 juin 2021 à 14:06:07
 Font Size:     |        Print
 

La nouvelle ambassadrice néo-zélandaise au Vietnam, Tredene Cherie Dobson. Photo: Ambassade néo-zélandaise au Vietnam/VNA

Nhân Dân en ligne – La nouvelle ambassadrice néo-zélandaise au Vietnam, Tredene Cherie Dobson, a fait savoir que le Vietnam était actuellement le 14e partenaire commercial de son pays et que les échanges commerciaux bilatéraux avaient connu une forte croissance.

Le fait que les deux pays ont décidé de porter leurs relations au niveau de partenariat stratégique en juillet 2020 a marqué un jalon important dans leur coopération bilatérale, a-t-elle affirmé.

Lors d’une interview accordée à la presse vietnamienne à l’occasion du 46e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande (19 juin 1975), Tredene Cherie Dobson a souligné que les liens entre les deux pays avaient connu un fort développement dans de nombreux domaines et que les deux pays disposaient d’un fort potentiel de coopération.

Auparavant, le 16 juin, l’ambassadrice néo-zélandaise avait présenté ses lettres de créance au Président vietnamien Nguyên Xuân Phuc. Selon elle, malgré l’épidémie de Covid-19, les deux pays ont réussi à maintenir leurs échanges politiques tels que l’organisation de la 12e consultation politique en mai dernier, le renforcement de la coopération dans la défense et la sécurité, les échanges commerciaux et l’approfondissement de leurs liens dans le domaine de l’éducation.

Elle a indiqué que les échanges commerciaux bilatéraux avaient connu une forte croissance et que les structures de marchandises des deux pays étaient complémentaires.

Au cours de la dernière année, les exportations néo-zélandaises d’aliments et de boissons vers le Vietnam ont augmenté de 25 %, tandis que les exportations vietnamiennes de machines et d’équipements ont progressé de 28 %.

En 2021, les échanges commerciaux bilatéraux se sont élevés à 1,93 milliard de dollars néo-zélandais, soit l’équivalent de 1,35 milliard de dollars américains, en hausse de 6,9 % par rapport à 2019.

L’ambassadrice Tredene Cherie Dobson a également apprécié les résultats obtenus dans la coopération bilatérale en termes de sécurité et de défense ces derniers temps, en mettant en œuvre le Plan d’action pour la période 2018-2021 et les accords de formation de forces participant aux opérations de maintien de la paix.

Selon elle, le ministère vietnamien de la Sécurité publique et la Police néo-zélandaise ont approfondi leur coopération dans la lutte contre le crime organisé via des échanges d’informations et des programmes de formation, y compris la lutte contre le blanchiment de l’argent.

Tredene Cherie Dobson a déclaré que les relations bilatérales avaient aussi connu des progrès dans d’autres domaines tels que l’éducation, l’agriculture, la gestion des risques de catastrophes naturelles et les énergies renouvelables. Il s’agit des secteurs phares de la Nouvelle-Zélande auxquels elle donne la priorité pour soutenir le Vietnam, a-t-elle souligné.

Concernant des priorités de coopération bilatérale dans les temps à venir, selon Tredene Cherie Dobson, les deux pays se concentreront sur la promotion de la croissance économique après la fin de la pandémie. Elle a également souligné que les deux pays pourraient profiter des opportunités des accords de libre-échange (FTA) de haute qualité auxquels ils avaient adhéré pour renforcer leurs échanges commerciaux.

Selon la diplomate néo-zélandaise, l’agriculture est un exemple typique de la coopération bilatérale, tandis que la technologie est aussi un domaine potentiel de coopération.

Actuellement, certaines grandes entreprises de technologies néo-zélandaises coopèrent avec leurs partenaires vietnamiens dans divers secteurs tels que les logiciels de santé, les prévisions météorologiques, les énergies renouvelables et l’agriculture adaptée aux changements climatiques.

« Les deux pays disposent d’un fort potentiel de coopération dans l’économie verte, allant de l’agriculture de haute technologie aux services de la technologie de l’information. De plus, la Nouvelle-Zélande et le Vietnam sont tous les deux des économies créatives, ils doivent donc profiter de cet avantage. », a souligné Tredene Cherie Dobson.

Elle a insisté sur le fait que les deux pays devraient profiter des avantages de l’intégration économique régionale via des FTA ASEAN-Australie-Nouvelle-Zélande ainsi que l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) et l’Accord de partenariat économique global régional (RCEP) pour promouvoir leur partenariat stratégique.

Elle a pris en haute estime la coopération entre la Nouvelle-Zélande et le Vietnam au sein des forums régionaux et multilatéraux. Elle a déclaré que son pays, en tant que président du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) 2021, souhaitait continuer à coopérer étroitement avec le Vietnam pour une relance économique post-Covid-19 et un développement durable dans la région.

La Nouvelle-Zélande collabore activement avec ses partenaires vietnamiens afin d’approfondir ses relations avec le Vietnam, conformément à l’esprit du partenariat stratégique entre les deux pays, a-t-elle conclu.

NDEL