Les visites du président vietnamien en Suisse et en Russie couronnées de succès

Dimanche, 05 décembre 2021 à 11:33:54
 Font Size:     |        Print
 

Lors de chaque visite, le président Nguyên Xuân Phuc a apporté des messages importants pour promouvoir les relations amicales et la coopération bilatérale entre le Vietnam, la Suisse et la Fédération de Russie. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Le président vietnamien, Nguyên Xuân Phuc, et son épouse ont effectué des visites officielles en Suisse et en Russie du 25 novembre au 2 décembre.

Lors de chaque visite, le président Nguyên Xuân Phuc a apporté des messages importants pour promouvoir les relations amicales et la coopération bilatérale entre le Vietnam, la Suisse et la Fédération de Russie.

Sa visite en Suisse se déroulait à un moment particulier, car les deux pays célébraient le 50e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques (1971-2021) et le 30e anniversaire de l’établissement de la coopération au développement.

Il s’est rendu en Russie lorsque les deux pays venaient de mettre fin à l’organisation des années croisées afin de célébrer le 70e l’anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, le 20e anniversaire de l’établissement de leur Partenariat stratégique, le 10e anniversaire de l’établissement de leur Partenariat stratégique intégral, et le 5e anniversaire de la signature par le Vietnam de l’Accord de libre-échange avec l’Union économique eurasienne.

Cultiver les relations amicales

« Amitié entre le Vietnam et la Suisse — un bien inestimable » est probablement un message que le président Nguyên Xuân Phuc a diffusé tout au long de sa visite en Suisse et particulièrement souligné lors de son entretien avec le président suisse, Guy Parmelin.

L’État et le peuple vietnamiens sont toujours reconnaissants envers les aides précieuses que la Suisse avait accordées au Vietnam pendant leur lutte pour la libération nationale d’hier, ainsi que dans leur œuvre actuelle de développement national.

Il y a 50 ans, la Suisse a été l’un des premiers pays d’Europe occidentale à établir des relations diplomatiques avec le Vietnam en 1971, alors que la guerre n’était pas terminée.

Le président vietnamien, Nguyên Xuân Phuc (à gauche), et le président suisse Guy Parmelin. Photo: VNA

Le chef de l’État a proposé au gouvernement suisse d’encourager ses entreprises à investir au Vietnam, affirmant que le Vietnam s’efforçait de mettre en œuvre un environnement des affaires sain, équitable et transparent, créant ainsi des conditions favorables pour les entreprises étrangères.

Le président suisse Guy Parmelin, quant à lui, a hautement apprécié les réalisations exceptionnelles que Vietnam avait obtenues dans le développement socioéconomique ces dernières années, ainsi que dans le contrôle de l’épidémie de Covid-19. Il a souligné que le Vietnam était un important partenaire économique de son pays.

Avec plus de 100 entreprises opérationnelles au Vietnam dont les fonds s’élèvent à 1,92 milliard de dollars, la Suisse est devenue le 20e investisseur étranger au Vietnam.

Dans les temps à venir, les deux parties ont convenu de conclure rapidement l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Association européenne de libre-échange (EFTA), dont la Suisse est le pays leader, contribuant ainsi à promouvoir les relations bilatérales

Une forte solidarité internationale

À Genève, au centre des organisations internationales et des forums multilatéraux, le président Nguyên Xuân Phuc a rencontré des représentants de nombreuses organisations internationales, dont le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghegreyesus pour partager des questions liées à la prévention du Covid-19.

Il a déclaré que dans l’esprit de solidarité internationale, le Vietnam versera 500 000 dollars de plus au COVAX, portant le total à un million de dollars.

Nguyên Xuân Phuc a suggéré que l’OMS, l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI) et le programme COVAX aident le Vietnam à renforcer la capacité de son système de santé.

Le président vietnamien a aussi proposé que le programme COVAX continue à distribuer des vaccins contre le Covid-19 au Vietnam aussi rapidement et autant que possible, en donnant la priorité aux enfants.

Il a suggéré que l’OMS se coordonne avec d’autres pays pour célébrer la Journée internationale de prévention et de contrôle des épidémies (27 décembre), en fonction de la Résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU). Une initiative lancée par le Vietnam en 2020 en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations-Unies et coparrainée par 112 pays membres de l’ONU.

Les idées et propositions du Vietnam ont été soutenues par le directeur général de l’OMS, Adhanom Ghegreyesus. Ce dernier s’est déclaré impressionné par la détermination, les efforts et les réalisations du Vietnam dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et la reprise économique.

Une coopération fiable, approfondie et intégrale

Le président vietnamien, Nguyên Xuân Phuc (à gauche), et le président russe Vladimir Poutine. Photo: VNA

Le Vietnam et la Russie ont établi leurs relations diplomatiques il y a 71 ans, mais leurs liens ont commencé beaucoup plus tôt.

La Russie est « un ami proche du peuple vietnamien », ce sont les premiers mots que le président Nguyen Xuan Phuc a prononcés lors de son entretien avec le président russe, Vladimir Poutine.

Il a affirmé que le Vietnam attachait toujours une grande importance à ses relations amicales et à son Partenariat stratégique intégral avec la Fédération de Russie, exprimant sa volonté de renforcer davantage la coopération bilatérale dans tous les domaines, pour les intérêts communs des deux pays.

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé que son pays considérait toujours le Vietnam comme l’un de ses partenaires stratégiques de premier plan dans la région.

Les deux dirigeants ont discuté et se sont mis d’accord sur de nombreuses orientations et mesures pour approfondir le Partenariat stratégique intégral entre les deux pays avec une vision pour l’année 2030.

Ils ont hautement apprécié la coopération entre les deux pays dans la prévention et le contrôle du Covid-19 ces derniers temps. Ils se sont également fait don de masques, de fournitures médicales et de vaccins l’un à l’autre.

NHÂN DÂN