Passer en revue sur les relations entre le Vietnam et la Chine en 2021

Jeudi, 20 janvier 2022 à 12:05:56
 Font Size:     |        Print
 

Le secrétaire général du PCV Nguyên Phu Trong lors de la conversation téléphonique le 24 septembre 2021 avec le secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois Xi Jinping. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne —À l’occasion du 72e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et la Chine (18 janvier 1950 - 18 janvier 2022), The World & Vietnam Newspaper fait le point sur quelques succès obtenus dans leur coopération en 2021.

Relations politiques accrues

En 2021, le monde en général et le Vietnam et la Chine en particulier ont été gravement touchés par la pandémie de Covid-19, avec l’apparition des deux nouveaux variants, Delta et Omicron. Les relations entre les puissants restaient compliquées et imprévisibles. L’économie mondiale a connu des signes de reprise, mais a dû faire face aux risques provoqués par des mesures restrictives dues à l’épidémie, tels qu’une nouvelle vague d’infections, la perturbation des chaînes d’approvisionnement mondiales et une crise énergétique.

Malgré cela, les relations entre le Vietnam et la Chine se sont approfondies.

Après que le 13e Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) a été couronné de succès en février 2021 et que l’Assemblée nationale du Vietnam a élu les dirigeants clés en avril 2021, les dirigeants de haut rang du Vietnam et de la Chine ont régulièrement discuté des mesures afin de promouvoir le partenariat stratégique intégral entre les deux pays.

Le secrétaire général du PCV Nguyên Phu Trong et le secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois Xi Jinping ont eu des conversations téléphoniques le 8 février et le 24 septembre 2021. Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc a eu un entretien téléphonique avec Xi Jinping le 24 mai 2021. Le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a eu une conversation téléphonique avec son homologue chinois, Li Keqiang, le 4 juin 2021. Le président de l’Assemblée nationale du Vietnam, Vuong Dinh Hue, a eu une réunion en ligne avec le président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine, Li Zhanshu, le 17 juin 2021.

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son (à gauche) et son homologue chinois Wang Yi en décembre 2021. Photo : VNA

Des échanges entre les organes des deux Partis et les ministères, et les localités des deux pays ont été régulièrement organisés. En septembre 2021, les deux parties ont organisé avec succès la 13e réunion du Comité de pilotage de la coopération bilatérale entre le Vietnam et la Chine.

Le ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, a effectué une visite officielle en Chine en décembre et a assisté à la réunion spéciale des ministres des Affaires étrangères ASEAN-Chine en juin.

La Chine est l’un des grands fournisseurs de vaccin Covid-19 au Vietnam. Fin décembre 2021, la Chine a offert au Vietnam environ 7,3 millions de doses de vaccin.

Dans le même temps, elle a également annoncé offrir au Vietnam 25 millions de yuans (soit 90 milliards de dongs) pour acheter des fournitures médicales. Certaines localités chinoises comme le Guangxi, le Guangdong et le Yunnan ont fait don de fournitures médicales pour la prévention du Covid-19 à de nombreuses localités vietnamiennes.

Une coopération économique efficace

En 2021, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 165,9 milliards de dollars, soit une hausse de 24,6 % par rapport à 2020. Le Vietnam a exporté pour 56 milliards de dollars des marchandises vers la Chine, soit une hausse de 16,7 %, et importé pour 109,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 30,5 %.

La Chine est restée le plus grand partenaire commercial, le plus grand fournisseur et le deuxième marché d’exportation du Vietnam, après les États-Unis, tandis que le Vietnam a été le plus grand partenaire commercial de Chine au sein de l’ASEAN, son 6e partenaire commercial au monde.

La Chine s’est classée au 7e rang parmi 141 pays et territoires investissant au Vietnam avec 3 325 projets en opération, pour un fonds total de 21,34 milliards de dollars.

Grâce aux efforts conjoints des deux parties, le projet de ligne ferroviaire Cat Linh-Ha Dong à Hanoi a été inauguré et mis en service.

Le projet de ligne ferroviaire Cat Linh-Ha Dong à Hanoi a été inauguré et mis en service. Photo: VGP

Les lacunes existantes

Cependant, il existe des lacunes dans la coopération commerciale entre les deux pays. Le Vietnam a toujours un déficit commercial important avec la Chine, avoisinant les 53,9 milliards de dollars, soit une hausse de 52,7 % par rapport à 2020.

Certains projets d’investissement et de sous-traitance au Vietnam rencontrent encore des difficultés. L’exportation de produits agricoles et aquatiques du Vietnam vers la Chine a été ralentie lorsque les marchandises vietnamiennes ont été bloquées aux frontières du Vietnam et de la Chine.

Dans ce contexte, les deux parties ont discuté pour résoudre les problèmes en suspens.

Lors de sa conversation téléphonique avec le Premier ministre chinois, Li Keqiang, le 13 janvier 2022 sur la congestion des marchandises à la frontière, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a souligné que les deux parties devraient se coordonner étroitement et appliquer des mesures efficaces en vue de résoudre cette situation, afin d’assurer des échanges commerciaux fluides et de maintenir les chaînes d’approvisionnement et de production entre les deux pays.

Après cet évènement, les deux pays ont fait des efforts pour dédouaner les marchandises à la frontière, respecter les mesures préventives et éviter de causer des dommages pour l’un et pour l’autre.

Efforts pour contrôler les désaccords

La situation aux frontières terrestres et dans le golfe du Tonkin était stable, pourtant, celle en mer Orientale restait compliquée, mais les deux pays ont réussi à maintenir leurs échanges.

Lors de sa conversation téléphonique le 13 janvier 2022 avec son homologue chinois, Li Keqiang, le Premier ministre, Pham Minh Chinh, a suggéré que les deux pays continuent de promouvoir les mécanismes de négociation pour maintenir la paix et la stabilité en mer Orientale, respectent les intérêts légitimes de chacun, conformément au droit international, et règlent les différends en mer dans l’esprit de la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, tout en accélérant les négociations pour achever le Code de Conduite en mer Orientale (COC).

Le Premier ministre Li Keqiang a dit souhaiter promouvoir les mécanismes de négociation en mer entre les deux pays et être prêt à coopérer avec le Vietnam et l’ASEAN dans la poursuite des efforts pour atteindre le COC.

NHÂN DÂN