Promouvoir la solidarité et l’entraide entre le Vietnam et le Cambodge

Jeudi, 23 juin 2022 à 22:05:26
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - Le ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, a déclaré apprécier les relations traditionnelles Vietnam-Cambodge qui sont de plus en plus efficaces.

Dans une interview accordée à la presse à l’occasion du 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam-Cambodge, le ministre Bui Thanh Son a insisté sur les significations historiques, les réalisations remarquables et les perspectives de la coopération bilatérale.

Selon lui, les relations Vietnam-Cambodge au 20e siècle ont été formées et se sont développées sur la base des exigences et des objectifs communs des luttes des deux pays pour la libération nationale. Après l’établissement de leurs relations diplomatiques, le 24 juin 1967, le Vietnam et le Cambodge se sont tenus côte à côte et ont remporté des victoires historiques au printemps 1975. Leur solidarité et leur entraide ont été plus clairement démontrées et approfondies lorsque les deux peuples se sont tenus côte à côte pour renverser le régime génocidaire de Pol Pot et faire revivre le Cambodge.

Après les élections générales cambodgiennes en 1993, les relations bilatérales ont connu une nouvelle période, conformément à la situation de chaque pays et au contexte international. En mars 2005, les deux pays ont convenu d’intensifier et de développer leurs relations dans l’esprit de "bon voisinage, amitié traditionnelle, coopération intégrale, durable et à long terme".

Avec cette orientation, les relations des deux pays se sont continuellement consolidées et développées dans tous les domaines, apportant des avantages concrets aux deux peuples et contribuant à la paix, à la stabilité et à la coopération régionale et internationale, a souligné le ministre Bui Thanh Son.

Actuellement, les relations politiques Vietnam-Cambodge continuent de se développer vigoureusement. Leur coopération dans la sécurité et la défense continuent d’être consolidée. Les deux parties persistent sur leur principe de ne permettre à aucune force hostile d'utiliser le territoire de l’un pour nuire à la sécurité de l'autre.

En 2019, les deux parties ont signé deux textes juridiques reconnaissant l’achèvement de 84% du travail de démarcation et de bornage de la frontière terrestre commune. Elles sont en train de négocier pour résoudre le travail restant.

La coopération bilatérale dans l’économie, le commerce et l’investissement a obtenu des résultats encourageants. Les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 9,54 milliards de dollars en 2021 et 5,44 milliards au cours des cinq premiers mois de 2022, soit une hausse de 79,1% et de 18,7% en glissement annuel, respectivement.

Actuellement, le Vietnam compte 188 projets d’investissement en vigueur au Cambodge, totalisant 2,8 milliards de dollars, maintenant sa position de premier investisseur aséanien et de l’un des cinq plus grands investisseurs étrangers au Cambodge.

Les dirigeants des deux pays se sont engagés à continuer à créer des conditions favorables aux ressortissants de chaque pays, conformément aux lois de chaque pays et à l'esprit de bon voisinage.

La coopération bilatérale dans l’éducation, la formation, la santé, la culture… a également été promue. Les deux pays ont organisé régulièrement des activités d’échange culturel et artistique, notamment dans les localités frontalières.

Dans le processus de mise en œuvre de leurs politiques extérieures et d’intégration internationale, les deux pays se sont coordonnés étroitement au sein des forums internationaux, régionaux et sous-régionaux, notamment en 2022 où le Cambodge assume la présidence tournante de l’ASEAN.

Après 55 ans, la solidarité, l’amitié traditionnelle et la coopération intégrale entre le Vietnam et le Cambodge sont devenues un symbole sacré et un bien commun inestimable des deux nations, que les dirigeants et les deux peuples doivent s’efforcer de préserver et développer, ont déclaré le ministre Bui Thanh Son.

Face aux évolutions complexes de la situation régionale et mondiale, les deux pays doivent renforcer davantage leur solidarité, leur coopération et leur entraide pour répondre aux aspirations et intérêts des deux peuples, a-t-il suggéré.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: