Vietnam

Amnistie 2021 : une décision particulièrement humanitaire et significative

Mercredi, 01 septembre 2021 à 13:57:49
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre Pham Binh Minh. Photo : BQT.

Nhân Dân en ligne – Le 30 août 2021, le Président du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, a signé une décision sur l'amnistie de 3.035 prisonniers à l’occasion de la Fête nationale (2 septembre). À cette occasion, le Vice-Premier ministre vietnamien, Pham Binh Minh, également président du Conseil consultatif d'amnistie 2021, a écrit un article sur cette politique humanitaire du Vietnam. Nous tenons à vous présenter ci-dessous le contenu principal de cet article.

L'amnistie de prisonniers est une politique majeure du Parti et de l'État du Vietnam, illustrant une belle tradition du pays qui souhaite assurer un jugement strict des délinquants tout en montrant la clémence et l'humanité envers les prisonniers qui ont fait preuve de bonne conduite pour transformer leur vie et redevenir un membre productif de la société.

De 2009 à 2016, conformément à la Loi d'amnistie de 2007, l'État du Vietnam a amnistié plus de 87 000 prisonniers à l'occasion de grandes fêtes et événements majeurs nationaux. En tant que première amnistie selon la Loi d’amnistie de 2018, également la première amnistie après le grand succès du XIIIe Congrès national du Parti et des élections des députés de la 15e législature de l'Assemblée nationale et des membres des Conseils populaires à tous les niveaux pour le mandat 2021-2026, la décision d'amnistie à l’occasion de la Fête nationale 2021 illustre la politique cohérente du Parti et de l'État dans la promotion et la défense des droits de l'homme.

Mené dans le contexte d’évolutions compliquées de l'épidémie de COVID-19, le travail lié à l’amnistie de cette année se heurte à de nombreuses difficultés en matière de vérification de documents sur les bénéficiaires et leurs localités d'accueil. Cependant, il est mis en œuvre rapidement et scientifiquement, conformément aux plans fixés, démontrant la grande détermination de l'ensemble du système politique à bien accomplir cette tâche importante.

Le Président vietnamien a signé le 30 juin dernier la décision d’amnistie. Les organes compétents se sont immédiatement mis au travail. Le Conseil consultatif d'amnistie s’est réuni à plusieurs reprises pour examiner attentivement chaque dossier, en vue de s'assurer que les documents soumis au Président concernent les personnes répondant aux critères de l’amnistie, conformément aux dispositions de la loi. Cet examen concerne également les détenus de nationalité étrangère.

La politique constante du Parti et de l’État est de protéger et de promouvoir les droits de l'homme de manière juste et équitable pour tous les citoyens, y compris ceux qui purgent des peines de prison. La politique générale est de créer les conditions les plus favorables possibles pour que les détenus puissent transformer leur vie pour devenir quelqu’un de meilleur, et l'amnistie est le plus haut encouragement pour ceux qui affichent une ferme volonté de revenir à une vie honnête.

Les dispositions de la loi vietnamienne garantissent toujours pleinement les droits du citoyen, quel que soit sa nationalité, vietnamienne ou étrangère. Il s'agit d'une preuve irréfutable pour réfuter les allégations et les fausses informations d'individus et d'organisations mal intentionnés, déformant délibérément la situation de la garantie des droits de l'homme au Vietnam. L'étude concernant l'amnistie d’étrangers sur la base de l'équité et de la transparence aide également la communauté internationale à être plus consciente des politiques du Parti et de l’Etat vietnamiens.

Avec la décision d'amnistie du Président du Vietnam, des milliers de personnes rentreront bientôt chez elles pour retrouver leurs familles. C'est la plus grande marque humaine de la politique d'amnistie, qui reflète le mieux la priorité d'assurer et de promouvoir les droits de l'homme dans toutes les options et politiques du Parti et de l’Etat vietnamiens.

VNA/NDEL