Un chercheur cambodgien apprécie hautement l'article du SG du PCV sur la voie du socialisme au Vietnam

Lundi, 19 juillet 2021 à 13:20:55
 Font Size:     |        Print
 

Uch Leang, chercheur à la Faculté des études asiatiques et africaines de l'Institut des relations internationales relevant de l'Académie royale du Cambodge. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - L'article du Secrétaire général (SG) du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, sur la voie du socialisme au Vietnam a un contenu scientifique profond à bien des égards. L’article nous indique que le Vietnam construit avec persistance le socialisme basé sur un système politique du peuple, par le peuple et au service des intérêts du peuple.

C’est ce qu’a souligné Uch Leang, chercheur à la Faculté des études asiatiques et africaines de l'Institut des relations internationales relevant de l'Académie royale du Cambodge, lors de son interview accordée à la presse vietnamienne.

Selon Uch Leang, les réalisations du Vietnam ces dernières années sont attribuables à la direction du PCV. Le PCV a progressivement perfectionné ses directives en appliquant de manière créative des lois objectives adaptées aux conditions spécifiques du Vietnam.

Le socialisme au Vietnam évolue vers une société prospère, un pays puissant, doté de la démocratie, de l’égalité et civilisé, et une économie hautement développée basée sur des forces de production modernes ainsi qu'une culture avancée imprégnée d'une forte identité nationale.

Evaluant le fort développement du Vietnam ces dernières années, Uch Leang s'est dit particulièrement impressionné par les grandes réalisations dans tous les domaines du processus Dôi Moi (Renouveau) initié et dirigé par le PCV de 1986 à nos jours.

D’un pays pauvre, le Vietnam est devenu un pays de premier rang au monde en termes d’exportation du riz et des produits agricoles et d’attraction d’investissements étrangers, qui a réussi à stabiliser et à maintenir sa dynamique de développement du pays dans le contexte des impacts mondiaux de la pandémie de COVID-19.

Concernant la mise en œuvre de la politique étrangère d'indépendance, d'autonomie, de multilatéralisation, de diversification, de paix, d'amitié, de coopération et de développement, d'intégration internationale proactive et active énoncée dans l'article du Chef du PCV, le chercheur cambodgien a affirmé que sous la direction du PCV, le Vietnam entretient des relations d’amitié et de coopération avec les pays de la région et du monde, y compris le Cambodge.

Selon lui, sur la base du respect de l'indépendance, de la souveraineté, de l'intégrité territoriale, de la non-ingérence dans les affaires intérieures de l'autre, de l'égalité et du bénéfice mutuel, sous la direction du PCV et du Parti du peuple cambodgien, les deux pays voisins se sont toujours apportés une aide historique précieuse.

Uch Leang a indiqué que lorsque l'épidémie de COVID-19 avait éclaté, affectant gravement des pays du monde entier, le Vietnam et le Cambodge maintenaient toujours une relation de coopération étroite. Les passages frontaliers ont dû être limités à certains moments pour lutter contre l'épidémie, mais le transport de vivres et de marchandises entre les deux pays s’est poursuivi sans heurts pour servir rapidement la vie des habitants, a noté Uch Leang.

Grâce à l'article écrit par le Secrétaire général du PCV Nguyên Phu Trong, ainsi qu’à ses connaissances personnelles, Uch Leang est convaincu que les relations entre le Cambodge et le Vietnam se développeront de manière intégrale sous la devise de « bon voisinage, amitié traditionnelle, coopération intégrale et durable à longue terme ».

NDEL