Promouvoir davantage les potentialités de la communauté Mékong - Gange

Jeudi, 22 juillet 2021 à 09:15:46
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, a assisté le 21 juillet à la 11e Conférence ministérielle de Coopération Mékong - Gange (CMG), tenue virtuellement à l'invitation du Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Cambodge, Prak Sokhonn.

Les ministres des Affaires étrangères du Laos, du Myanmar, de la Thaïlande et de l'Inde étaient présents à cet événement.

Lors de cette conférence, les participant ont passé en revue deux décennies de coopération et discuté des opportunités et des défis auxquels la région est confrontée, ainsi que des orientations de coopération pour la prochaine période.

Les ministres ont hautement apprécié les réalisations de CMG dans les domaines prioritaires de coopération comme la culture, le tourisme, l’éducation, la santé publique et la médecine traditionnelle, la gestion des ressources en eau, les sciences et technologies, le transport et l’information, le renforcement des capacités et le développement des compétences. La valeur des échanges commerciaux entre l'Inde et les pays du Mékong a été multipliée par 25, atteignant 25 milliards de dollars en 2020.

Les projets de connexion au trafic se sont progressivement étendus, notamment les vols directs reliant les villes principales de CMG. Des bourses et de cours de formation ont aidé les pays du Mékong à développer leurs ressources humaines.

La coopération dans les domaines de la culture, de la gestion du patrimoine et du tourisme a connu de nombreuses réalisations.

Le programme de projets à impact rapide (QIP) a mis en œuvre 68 projets avec un budget total de 3,4 millions de dollars au cours de la période 2016-2020. L'Inde a fourni des pr$ets de plus de 2 milliards de dollars pour des projets de développement des ressources. eau, connectivité, construction d'infrastructures, technique numérique, électrification rurale, irrigation, éducation dans les pays du Mékong.

Les ministres ont particulièrement salué le Plan d'action de la CMG pour la période 2019-2022, qui a ajouté trois nouveaux domaines de coopération : la gestion des ressources en eau, les science et technologie, le renforcement des capacités et le développement des compétences.

Afin d'améliorer l'efficacité de la coopération dans les temps à venir, les participants ont convenu de renforcer la coopération dans la santé, et dans la prévention et le contrôle du COVID-19, en particulier la recherche, la production et la distribution de vaccins et d'antibiotiques ; le renforcement des capacités en matière de prévention et de contrôle des maladies ; la promotion de la coopération en médecine traditionnelle ; la reprise économique post-pandémique en promouvant la coopération commerciale, la connectivité des transports, la technologie, la transformation numérique, le tourisme, la formation et le développement des ressources humaines, les échanges culturels, et en reliant la CMG avec d'autres initiatives de connectivité dans la région.

La communauté Mékong - Gange promeut la coopération dans la gestion durable des ressources en eau, renforce la coopération technique dans la gestion des ressources en eau, échange des expériences, des informations et des pratiques, encourage le développement des ressources humaines et améliore les capacités de gestion intégrée des ressources en eau.

S'exprimant lors de la conférence, le ministre Bui Thanh Son a affirmé l'engagement du Vietnam envers la coopération de la CMG. Il a déclaré que les pays doivent promouvoir davantage le potentiel de la communauté Mékong - Gange afin que ce mécanisme de coopération contribue à la paix, à la prospérité et au développement durable de la région.

Le ministre a proposé de renforcer la coopération médicale à travers la recherche, la production et la distribution de vaccins, la distribution des antibiotiques et du matériel et des fournitures médicales; d’améliorer la qualité de l'équipe médicale et du système de santé communautaire.

De plus, les pays doivent promouvoir une reprise économique durable et inclusive grâce à la facilitation du commerce et des investissements, la garantie des chaînes d'approvisionnement régionales, le maintien d’environnement commercial stable et le renforcement des programmes de promotion du commerce, de la connectivité des infrastructures.

Le ministre Bùi Thanh Son a mis l’accent sur la promotion de la coopération dans les domaines des sciences et de la technologie, de l'innovation, de la recherche et de l'application de la technologie numérique, l’amélioration des compétences numériques et le développment de l'infrastructure numérique, l’octroi de la priorité à la coopération dans la gestion durable des ressources en eau et la réponse au changement climatique par le partage d'expériences et le transfert de technologies, l’amélioration de la capacité de prévision précoce et de gestion des catastrophes et la coopération entre la Commission du fleuve du Mékong et l'Autorité de gestion du bassin du Gange.

Le discours du ministre Bùi Thanh Son a été très apprécié par les pays membres lors de la Conférence.

À l'issue de la réunion, les pays ont adopté la Déclaration conjointe et ont convenu d'organiser la 12e Conférence ministérielle de la CMG en marge de la Conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN en 2022.

VNA/NDEL