Le Vietnam appelle à la protection des civiles en Afghanistan

Mardi, 17 août 2021 à 15:40:00
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, représentant permanent du Vietnam auprès de l’ONU. Photo : baoquocte.vn.

Nhân Dân en ligne - La priorité absolue en Afghanistan devrait être de mettre fin à la violence, de protéger les civils, en particulier les femmes et les enfants, et d’assurer la sécurité du personnel de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et de ses agences représentatives, du cadre diplomatique étranger, des organisations internationales et des étrangers.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, représentant permanent du Vietnam auprès de l’ONU, a fait cette déclaration lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, le 16 août, à la suite de la capture de la capitale afghane Kaboul, par les talibans.

Le diplomate vietnamien a exprimé sa grave préoccupation face à l’évolution de la situation, qui aura non seulement un impact négatif sur la sécurité et la stabilité dans ce pays d’Asie centrale, mais aussi sur la région dans son ensemble, en particulier les pays voisins.

Seule une solution politique globale pourra apporter une paix et une stabilité durables en Afghanistan, a déclaré Dang Dinh Quy, ajoutant que toutes les parties doivent se conformer aux lois internationales humanitaires et relatives aux droits de l’homme. Cela devrait se faire tout en menant des dialogues pour stabiliser la situation et promouvoir la réconciliation nationale.

Le diplomate vietnamien a également appelé à une action internationale afin d’intensifier l’aide humanitaire, tout en saluant les efforts de l’ONU et de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Il a également exhorté la communauté internationale, l’ONU, les partenaires régionaux et les acteurs mondiaux à intensifier leur contribution à la protection des civils et à la stabilisation de la situation à mesure qu’elle évolue.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies et la communauté internationale doivent faire preuve de solidarité et parler d’une voix commune concernant la situation en Afghanistan, a déclaré Dang Dinh Quy.

Dans son discours, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé sa profonde préoccupation concernant la situation en Afghanistan, en particulier la violence, les victimes à l’encontre des civils et la crise humanitaire en développement. Il a appelé les talibans à assurer un accès à l’aide humanitaire, ainsi que la sécurité de tous les civils, du personnel de l’ONU et du corps diplomatique.

Les participants ont également souligné que toute solution politique à la situation actuelle devrait garantir les droits humains, en particulier la protection des droits des femmes.

Au cours de la réunion, le Conseil de sécurité a adopté un communiqué de presse appelant à l’arrêt immédiat de l’usage de la force en Afghanistan, permettant ainsi d’assurer l’ordre et de rétablir le calme, tout en appelant à la mise en place d’un gouvernement unifié par le dialogue.

Les membres du CSNU ont réaffirmé l’importance de lutter contre le terrorisme dans ce pays d’Asie centrale afin de garantir que le territoire afghan ne soit pas utilisé pour menacer ou attaquer un autre pays.

NDEL