L’ambassadeur Vu Hông Nam : Les relations entre le Vietnam et le Japon s’intensifient malgré la pandémie

Mardi, 23 novembre 2021 à 17:14:38
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur vietnamien au Japon, Vu Hông Nam. Photo : baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne – Sur invitation du Premier ministre japonais, Fumio Kishida, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a effectué une visite officielle au Japon, du 22 au 25 novembre. Il s’agit de sa première visite officielle au Japon depuis sa prise de fonction. À cette occasion, l’ambassadeur vietnamien au Japon, Vu Hông Nam, a accordé à la presse une interview sur les relations vietnamo-japonaises et la signification que revêt cette visite.

Que pensez-vous des relations actuelles entre le Vietnam et le Japon ?

Vu Hông Nam : Le partenariat stratégique profond entre les deux pays se développe énergiquement et avec efficacité. Malgré la pandémie de COVID-19, leurs relations bilatérales n’ont pas cessé de s’approfondir dans la plupart de domaines clés.

Le Vietnam cherche toujours à cultiver de bonnes relations diplomatiques avec ses partenaires importants à travers des échanges de délégations à tous les échelons. Ces deux dernières années, les échanges politiques entre le Vietnam et le Japon se sont maintenus, afin d’établir et de consolider les relations entre leurs nouveaux dirigeants.

Un an après la visite officielle au Japon de l’ancien Premier ministre, Nguyên Xuân Phúc, en octobre 2020, son homologue japonais, Yoshihide Suga, a choisi le Vietnam pour effectuer sa première visite de travail à l’étranger après sa prise de fonction.

Cette fois-ci, la visite du Premier ministre Pham Minh Chinh a pour objectif de poursuivre cette tradition. Pham Minh Chinh est le premier haut dirigeant étranger à visiter le Japon après que Fumio Kishida a pris ses fonctions de nouveau Premier ministre du Japon.

Précédemment, en janvier 2020, Toshihiro Nikai, ancien secrétaire général du Parti libéral-démocrate (PLD) et président de l’Alliance parlementaire d’amitié Japon-Vietnam, a conduit une délégation comprenant 1 000 députés, dirigeants locaux et chefs d’entreprises pour une visite de travail et d’amitié dans la ville de Dà Nang. Par ailleurs, en 2020 et 2021, des centaines de conversations téléphoniques et de réunions en ligne ont été organisées.

Sur le plan économique, le Vietnam continue d’être une destination de choix pour les investisseurs japonais. Des centaines d’entreprises japonaises ont décidé d’implanter des usines et d’augmenter leurs investissements au Vietnam. Le Japon se situe au deuxième rang parmi les 141 pays et territoires investissant au Vietnam avec 4 765 projets en vigueur d’une valeur de 64 milliards de dollars. Rien qu’au cours des dix premiers mois de 2021, les entreprises japonaises ont investi 3,4 milliards de dollars au Vietnam.

Malgré la pandémie de COVID-19, au cours des dix premiers mois de 2021, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 34,3 milliards de dollars, soit une hausse de 6,4 % en glissement annuel. Les exportations vietnamiennes ont été de 16,3 milliards de dollars (+3,3 %) et les exportations japonaises de 18,1 milliards de dollars (+9,4 %). Cet équilibre harmonieux des relations commerciales entre les deux pays se base sur leurs solides relations d’amitié et leur bénéfice mutuel.

Dans les autres domaines tels que les infrastructures, le transport, les énergies, la santé et la réduction de la pauvreté dans les régions montagneuses, le Vietnam reçoit des assistances importantes de part du Japon. En effet, le Japon est actuellement le plus grand pays donateurs d’aide publique au développement (APD) pour le Vietnam.

On peut citer ici de nombreux ouvrages importants construits avec les APD japonaises : le pont de Nhât Tân, les terminaux internationaux des aéroports de Nôi Bai et de Tân Son Nhât, le tunnel routier de Hai Vân, les ponts de Cân Tho, de Bai Chay et de Thanh Tri, la troisième route de contournement de Hanoi, le port de Cai Lân, le port de Tiên Sa et le port Cai Mep-Thi Vai. Ces ouvrages ont contribué à renforcer le développement des zones économiques de pointe du pays.

Dans le domaine de la défense et de la sécurité, les relations entre les deux pays continuent de se développer malgré la pandémie. En septembre, lors de la visite au Vietnam du ministre japonais de la Défense, Nobuo Kishi, les deux pays ont signé un accord important sur le transfert d’équipements et de technologies de défense. De plus, des navires des Forces japonaises d’autodéfense (FJA) ont effectué à plusieurs reprises des visites au Vietnam.

Dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, les deux pays ont fait valoir leur esprit d’entraide. Le Vietnam a offert au Japon deux millions de masques et des vêtements de protection. De son côté, le Japon a accordé au Vietnam 4,1 millions de doses de vaccins et 4 milliards de yens afin de l’aider à surmonter la pandémie et à améliorer la résilience de son système de santé. Ce sont des cadeaux que les deux pays se sont offerts l’un à l’autre pendant cette situation difficile et qui prouvent la relation étroite qui les unit.

Concernant l’éducation, le Japon est le plus grand pays d’accueil pour les stagiaires vietnamiens. À l’heure actuelle, le Vietnam compte environ 202 000 stagiaires, 23 000 travailleurs qualifiés et 65 000 étudiants habitant au Japon. Les Vietnamiens vivant au Japon constituent la deuxième plus grande communauté vietnamienne à l’étranger, avec 500 000 personnes. Cela montre que les Vietnamiens sont bien accueillis au Japon et que le Japon est une bonne destination pour étudier et apprendre un métier.

Pourriez-vous nous faire part des principales activités du Premier ministre Pham Minh Chinh au Japon ?

Vu Hông Nam : Durant cette visite, le Premier ministre Pham Minh Chinh rencontrera son homologue, Fumio Kishida, et d’autres hauts dirigeants japonais. À Tokyo, les deux Premiers ministres discuteront des orientations pour le développement des relations bilatérales après la pandémie de COVID-19. Ils parleront aussi de la célébration des 50 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 2023.

Dans le contexte où tous les pays cherchent un modèle de croissance plus efficace face à la pandémie, les deux Premiers ministres discuteront de nouvelles politiques permettant de favoriser la réouverture frontalière, de maintenir les échanges commerciaux et de soutenir les investissements.

L’accent sera mis sur l’économie et le commerce. Ce sujet se trouvera au centre de leurs discussions, car les entreprises japonaises contribuent pour une grande part au PIB et aux activités d’import-export du Vietnam. Les deux dirigeants prendront donc des décisions importantes concernant les mesures de soutien et d’encouragement en faveur des entreprises japonaises au Vietnam. De plus, le développement de l’économie numérique sera lui aussi abordé, car il s’agit d’une des premières nécessités de l’époque post-épidémique.

Le Vietnam et le Japon sont deux membres fondateurs de l’Accord de partenariat transpacifique (CPTPP) et du Partenariat régional économique global (RCEP). La rencontre des deux Premiers ministres sera une bonne occasion pour que les deux pays mettent en valeur leurs engagements pour l’ouverture économique face au retour du protectionnisme dans certaines régions du monde.

Face aux développements récents qui pourraient affecter la paix et la sécurité de la région, les questions de sécurité et de maintien de la paix seront également débattues.

Par la suite, Pham Minh Chinh aura des séances de travail avec des dirigeants de grandes institutions économiques japonaises telles que l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), l’Agence japonaise chargée de la promotion du commerce extérieur (JETRO) et la Fédération des organisations économiques japonaises (Keidanren), ainsi qu’avec les chefs de grands groupes japonais spécialisés dans les énergies renouvelables, les infrastructures de transport, la santé et le commerce.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh participera au Forum d’entreprises Vietnam-Japon à Tokyo et à une conférence de promotion d’investissement entre les collectivités locales vietnamiennes et japonaises à Tochigi. Lors de ces événements, il informera les entreprises japonaises des politiques préférentielles accordées par le gouvernement vietnamien aux investisseurs étrangers et présentera les atouts du marché vietnamien. En sens inverse, il s’agira d’une bonne occasion pour les chefs d’entreprises japonais de présenter leurs recommandations concernant l’environnement d’affaires au Vietnam.

À travers ces rencontres, le Premier ministre Pham Minh Chinh réaffirmera le soutien du gouvernement vietnamien pour les investisseurs étrangers, dont ceux en provenance du Japon. Son message portera sur la fiabilité et la stabilité du Vietnam en tant que centre de production des chaînes d’approvisionnement mondiales.

En outre, les deux parties discuteront des échanges culturels et de la coopération dans l’éducation et dans la formation des ressources humaines.

Dans le cadre de cette visite, Pham Minh Chinh rencontrera la communauté vietnamienne au Japon pour confirmer la politique du Parti et de l’État visant à consolider la grande solidarité nationale et à maintenir la force de la nation tout entière. Il rencontrera également les intellectuels vietnamiens habitant au Japon pour écouter leurs avis concernant le développement du pays.

Quelles sont vos attentes pour cette visite de travail du Premier ministre au Japon ?

Vu Hông Nam : Je suis convaincu que cette visite sera un grand succès et qu’elle créera un nouvel élan pour les relations entre les deux pays.

Je suis également persuadé que les échanges commerciaux bilatéraux connaitront une forte augmentation, notamment après l’entrée en vigueur du RCEP.

Une fois que la pandémie sera maitrisée, nous assisterons à une croissance considérable des activités de tourisme et d’investissement entre les deux pays.

Merci beaucoup, Monsieur l’Ambassadeur !

NDEL