Le Vietnam et le Laos partagent d’expériences dans le domaine législatif

Lundi, 06 décembre 2021 à 21:15:17
 Font Size:     |        Print
 

Réunion sur les missions et méthodologies de travail des deux organes législatifs du Vietnam et du Laos. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Président de l’Assemblée nationale vietnamienne, Vuong Dinh Huê, et son homologue laotien Saysomphone Phomvihane ont coprésidé lundi, 6 décembre, à Hanoï une réunion sur les missions et méthodologies de travail des deux organes législatifs.

Les participants ont examiné les méthodes de traitement des requêtes, l’organisation des séances « questions au gouvernement », le vote de confiance, le processus d’amendement des lois.

S'exprimant lors de l'événement, Vuong Dinh Huê a rappelé que durant la législature précédente, 8 symposiums ont été organisés dont 4 ont été coprésidés par les présidents de l’Assemblée nationales des deux pays. En octobre dernier, l’Assemblée nationale vietnamienne, XVe législature et l’Assemblée nationale laotienne, 9e législature, ont organisé un colloque.

Cet événement concentrerait les discussions sur l'expérience de la tenue de sessions de questions-réponses lors des réunions de l'AN et déciderait des projets nationaux importants pour le développement socio-économique, a-t-il déclaré.

Saysomphone a suggéré que les législateurs offrent des opinions simples pour aider les deux législatures à accomplir leurs tâches au cours de la nouvelle période.

Interrogé sur les activités de questions-réponses lors des sessions de l'AN, Vuong Dinh Huê a déclaré lors des réunions de mi-année que le Premier ministre chargeait souvent le Vice-Premier ministre permanent de présenter des rapports et de répondre aux questions. Pendant les réunions de fin d'année, le Premier ministre prendra la parole. L'AN vietnamienne passe généralement deux jours et demi à interroger les membres du gouvernement.

Après avoir recueilli les opinions des délégations de l’AN, des agences, des électeurs et du public, le secrétaire général de l’AN tiendra des réunions avec les dirigeants des organes de l’AN pour discuter et choisir les sujets des sessions de questions-réponses, qui seront soumises au Comité permanent de l’AN pour examen. Plus tard, le secrétaire général de l’AN consultera les législateurs pour choisir quatre sujets sous la direction de quatre ministres. Les chefs de secteurs seront chargés de répondre lors des sessions, a-t-il déclaré.

Saysomphone Phomvihane a invité les deux parties à partager davantage leurs compétences législatives.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: