Le Vietnam et le Royaume-Uni s’efforcent d’accroître l’efficacité de leur coopération

Vendredi, 10 décembre 2021 à 09:17:07
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Tô Anh Dung. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Le gouvernement britannique a décidé de faire don de 320 000 doses supplémentaires du vaccin AstraZeneca COVID-19 au gouvernement vietnamien.

Amanda Milling, ministre britannique d’État à l’Asie, a annoncé cette décision lors de son entretien téléphonique, avec le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Tô Anh Dung.

Tô Anh Dung a remercié le gouvernement britannique de cette décision et a demandé au Royaume-Uni de continuer à soutenir le Vietnam dans l’accès aux vaccins et aux médicaments pour le traitement COVID-19, en particulier le transfert de technologie pour la production de vaccins COVID-19.

Lors de leur entretien, les deux responsables ont noté que malgré l’impact de la pandémie de COVID-19, les deux pays avaient efficacement favorisé les échanges de haut niveau, notamment avec le voyage de travail du Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh au Royaume-Uni, du 31 octobre au 3 novembre, durant lequel il avait également assisté à la COP26.

Dans le contexte où les deux pays célébreront le 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques bilatérales en 2023, ils ont souligné l’importance d’organiser des échanges de délégations de haut niveau et d’intensifier l’efficacité des principaux mécanismes de coopération, y compris l’organisation précoce du dialogue stratégique au niveau ministériel des affaires étrangères.

Amanda Milling a hautement apprécié l’engagement du Vietnam à la COP26 et a exprimé la volonté du Royaume-Uni de soutenir le Vietnam dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la transition vers une énergie propre.

Pour sa part, Tô Anh Dung a affirmé que le gouvernement vietnamien était déterminé à remplir ses engagements en accélérant la mise en œuvre de mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre avec le soutien de la communauté internationale.

Les deux parties ont consenti à promouvoir l’investissement et la coopération commerciale en tirant parti de l’Accord de libre-échange Royaume-Uni - Vietnam, notamment en attirant les investissements dans les domaines potentiels de l’économie numérique, de la transformation verte, du développement des énergies renouvelables, de la finance verte et du développement des infrastructures.

Ils ont également convenu de travailler en étroite collaboration dans les forums multilatéraux, en particulier aux Nations Unies.

Amanda Milling a remercié le Vietnam d’avoir aidé le Royaume-Uni à devenir un partenaire de dialogue à part entière de l’ASEAN, ainsi que dans les négociations pour rejoindre l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP).

Échangeant leurs points de vue sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux diplomates ont souligné l’importance de respecter et de maintenir la paix, la stabilité et la sécurité, ainsi que d’assurer la liberté de navigation et de survol en mer Orientale conformément au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer en 1982 (UNCLOS).

NDEL