Renforcement des relations entre le Vietnam et l’Inde (Partie 1)

Dimanche, 09 janvier 2022 à 22:40:49
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur d’Inde au Vietnam, Pranay Verma. Photo: thoidai.com.vn

Nhân Dân en ligne — À l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et l’Inde (1972-2022), l’ambassadeur d’Inde au Vietnam, Pranay Verma, a accordé une interview à Times Magazine sur les réalisations diplomatiques et économiques que les deux pays avaient obtenues dans leur coopération et leurs attentes pour les temps à venir.

Le Vietnam et l’Inde ont établi leurs relations diplomatiques en 1972, pourtant, leur amitié a débuté avant cet évènement.

Résultats obtenus dans la diplomatie populaire et les relations diplomatiques entre les deux pays au cours des 50 dernières années

Les relations profondes entre les deux pays ont été prouvées dans de nombreuses activités de coopération. Ils les ont portées au niveau de partenariat stratégique intégral lors de la visite du Premier ministre indien Modi au Vietnam en septembre 2016.

Cet évènement a marqué une nouvelle étape dans les relations bilatérales.

Lors d’un Sommet tenu sous forme de visioconférence, en décembre 2020, les Premiers ministres vietnamien et indien ont adopté une « Vision commune pour la paix, la prospérité et les peuples », définissant les principes directeurs pour le développement des relations bilatérales entre les deux pays dans les temps à venir.

Leur partenariat stratégique intégral couvre aujourd’hui divers domaines tels que la politique, le commerce, l’investissement, l’énergie, la défense, la sécurité et les échanges populaires. Cela illustre le lien spécial qui unit les deux pays, ainsi que leur confiance et leur compréhension mutuelles.

Étant deux des économies à croissance rapide, l’Inde et le Vietnam n’ont cessé d’augmenter leur coopération dans ce domaine.

En 2 000, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 200 millions de dollars. Ce chiffre s’est élevé à plus de 10 milliards de dollars au cours des dernières années. Les entreprises des deux pays ont exploré sans cesse les opportunités sur le marché de l’un et de l’autre avec de plus grandes attentes.

L’Inde a aussi tressé de nouveaux partenariats dans des domaines émergents tels que les technologies de l’information et de la communication, les énergies renouvelables, et l’innovation. Les jeunes populations des deux pays ouvrent de nouvelles opportunités de coopération dans de nombreux domaines.

Le partenariat de développement entre l’Inde et le Vietnam ces 50 dernières années a apporté de nombreuses réalisations dans l’élaboration des institutions et le développement des ressources humaines.

L’Inde a aidé le Vietnam à créer un Institut de recherche sur le riz du delta du Mékong et un autre sur les fruits du sud dans la région du delta du Mékong dans les années 1970, ce qui a permis d’améliorer la productivité agricole du Vietnam.

La coopération dans la culture a atteint de nouveaux sommets en mettant en œuvre des projets de conservation et de restauration des vestiges archéologiques des deux pays au Vietnam, notamment celui des temples et tours du groupe A du patrimoine culturel mondial de My Son, dans la province de Quang Nam (au Centre).

De plus, l’Inde envisage également de promouvoir les échanges populaires. Des vols directs ouverts depuis 2019 ont permis d’augmenter considérablement le nombre de touristes entre les deux pays.

Mesures afin de développer les échanges populaires et la coopération économique entre les deux pays dans les temps à venir

La « Vision commune pour la paix, la prospérité et les peuples » adoptée par les dirigeants des deux pays en décembre 2020 a déterminé les principes pour le développement des relations bilatérales dans tous les domaines, y compris les échanges populaires et la coopération commerciale.

Elle a également proposé des mesures afin de régler des défis communs auxquels les deux pays sont confrontés, tels que les perturbations dues au Covid-19, le manque de connectivité solide et le changement climatique.

Elle a considéré le yoga et la médecine traditionnelle comme des moyens pour renforcer le lien social entre les deux pays. Elle a donc promu des échanges plus étroits entre les peuples en augmentant les vols directs et en facilitant la délivrance des visas.

Elle a encouragé à promouvoir les échanges parlementaires, les relations entre les localités indiennes et vietnamiennes, les échanges entre Partis politiques, les organisations sociales et les groupes d’amitié, la participation des organisations de consultation, la mise en œuvre des programmes de recherche conjoints et l’octroi des bourses d’études.

La Vision commune a donné la priorité à l’établissement de nouveaux partenariats et de chaines d’approvisionnement fiables et résilientes pour faire face aux impacts négatifs causés par le Covid-19 et a fixé pour objectif de porter les échanges commerciaux à 15 milliards de dollars le plus rapidement possible.

Elle s’est aussi concentrée sur les nouvelles perspectives de coopération entre les deux pays, motivées par les attentes sur les nouvelles technologies, l’innovation et la numérisation pour assurer la bonne gouvernance, l’autonomisation des gens et le développement durable.

(Suivant)

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: