Les Premiers ministres vietnamien et chinois s’entretiennent au téléphone

Jeudi, 13 janvier 2022 à 15:39:50
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, s’est entretenu au téléphone, jeudi 13 janvier, avec son homologue chinois Li Keqiang. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, s’est entretenu au téléphone, jeudi 13 janvier, avec son homologue chinois Li Keqiang à l’occasion du 72e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et la Chine (18 janvier 1950 - 2022).

Dans une atmosphère d’ouverture et de confiance, les deux dirigeants ont passé en revue les fruits des relations entre le Vietnam et la Chine au cours de l’année écoulée, et discuté en profondeur des mesures substantielles pour consolider l’amitié, renforcer la confiance politique et élargir la coopération globale entre les deux pays.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a félicité le Parti, l’État et le peuple chinois pour les réalisations importantes en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie et de développement socioéconomique.

Il a souligné que la consolidation et le développement de l’amitié traditionnelle et du partenariat de coopération stratégique intégrale entre le Vietnam et la Chine ont toujours été identifiés par le Parti et l’État vietnamiens comme une priorité de premier rang dans la politique étrangère d’indépendance, d’autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations extérieures du Vietnam.

Le développement sain et efficace des relations vietnamo-chinoises revêt une grande importance pour la stabilité et le développement de chaque pays, est bénéfique au maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement dans la région et le monde, a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement vietnamien a annoncé qu’après 35 ans de rénovation, sous la direction de plusieurs générations de dirigeants et actuellement sous le pilotage direct du Secrétaire général Nguyên Phu Trong, le Vietnam continue de construire, de compléter et de perfectionner chaque jour davantage les questions théoriques du socialisme et du chemin vers le socialisme au Vietnam.

Le Premier ministre Li Keqiang a exprimé son accord avec les opinions de son homologue Pham Minh Chinh, saluant les réalisations importantes que le Parti, l’État et le peuple vietnamiens ont accomplies dans la prévention et le contrôle du Covid-19, la relance et le développement socioéconomique.

Il a souligné que le Parti, l’État et le peuple chinois attachaient une grande importance aux relations avec le Vietnam, et souhaitaient consolider l’amitié traditionnelle, amener le partenariat de coopération stratégique intégrale sino-vietnamien à se développer et à s’approfondir constamment.

Le chef du gouvernement chinois a affirmé que la Chine appréciait hautement et soutenait fermement le Vietnam pour suivre le chemin du socialisme adapté à la situation du Vietnam.

Les deux dirigeants ont exprimé leur joie et ont convenu qu’en 2021, les relations entre le Vietnam et la Chine continuaient de se développer et d’obtenir de nombreux résultats positifs. Des échanges de haut niveau ont lieu régulièrement, notamment deux entretiens téléphoniques entre les Secrétaires généraux Nguyên Phu Trong et Xi Jinping.

Malgré l’épidémie, le commerce bilatéral est estimé à plus de 160 milliards de dollars en 2021, la ligne de métro urbain Cat Linh-Hà Dông est mise en service, les deux pays ont collaboré pour décongestionner les exportations agricoles aux portes-frontières, travaillé ensemble pour prévenir et lutter contre le Covid-19 et œuvré au renforcement de la coopération entre l' ASEAN et la Chine.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a souligné que les deux parties devraient travailler en étroite collaboration et prendre des mesures efficaces et énergiques pour continuer à régler la congestion des produits agricoles d’exportation aux portes-frontières et à fluidifier les échanges commerciaux.

Il a également demandé à la Chine de continuer d’élargir ses importations et d’accélérer l’ouverture de son marché à certains produits agricoles et fruits vietnamiens, soulignant que le Vietnam met en œuvre de manière drastique la devise «la sécurité et l’exportation vont de pair».

Le Premier ministre Li Keqiang a souligné attacher de l’importance aux propositions vietnamiennes en matière de coopération économique, commerciale et d’investissement, considérant qu’il s’agit d’un domaine important dans la coopération entre les deux parties.

Suite à la lettre du Premier ministre Pham Minh Chinh au Premier ministre Li Keqiang et à sa rencontre avec l’ambassadeur de Chine au Vietnam, le Premier ministre Li Keqiang a donné instruction aux autorités chinoises de prendre des mesures qui ont permi des améliorations aux portes-frontières.

Il a demandé aux deux parties de créer un groupe de travail conjoint pour coordonner les efforts et faciliter les exportations vietnamiennes vers la Chine et maintenir la fluidité des échanges commerciaux entre les deux pays.

Concernant la question frontalière et territoriale, il a demandé que les deux parties continuent de bien mettre en œuvre les trois documents juridiques sur la frontière terrestre entre le Vietnam et la Chine, en particulier les problèmes émergents, de promouvoir les mécanismes de négociation pour maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale.

Le dirigeant vietnamien a demandé de respecter les intérêts légitimes et légaux de chaque pays conformément au droit international, de traiter de façon satisfaisante les questions maritimes dans l’esprit des conceptions communes de haut niveau et de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, de pousser activement les négociations pour finaliser rapidement le Code de conduite (COC) substantiel, efficace et conforme au droit international.

Le Premier ministre Li Keqiang a exprimé son souhait de promouvoir les mécanismes de négociation maritime entre les deux pays afin de réaliser rapidement des progrès substantiels, et sa disponibilité à œuvrer ensemble avec le Vietnam et les pays de l’ASEAN pour parvenir le plus rapidement possible au COC.

Les deux parties ont convenu de continuer à maintenir efficacement des canaux d’échange sur les questions frontalières terrestres et maritimes, de promouvoir le consensus, de gérer les différends et de maintenir la paix et la stabilité communes.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: