Le PM vietnamien Pham Minh Chinh reçoit le secrétaire d'État américain Antony Blinken

Samedi, 14 mai 2022 à 09:52:21
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Pham Minh Chinh et le secrétaire d'État américain Antony Blinken. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne – Le Premier ministre Pham Minh Chinh a reçu le 13 mai le secrétaire d'État américain Antony Blinken, à l’occasion de sa participation au Sommet spécial ASEAN- États-Unis à Washington D. C, félicitant le pays pour sa réponse rapide à la pandémie de COVID-19.

Il a remercié le gouvernement et le peuple américains d'avoir fourni au Vietnam près de 40 millions de doses de vaccin contre le COVID-19 par des voies bilatérales ainsi que le mécanisme COVAX pour aider le pays à surmonter la pandémie.

Il a souligné qu'à travers de nombreuses similitudes, les relations entre les deux pays avaient connu des avancées, notamment la visite historique du Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong aux États-Unis il y a 7 ans. La visite a jeté des bases solides pour le développement du partenariat intégral entre le Vietnam et les États-Unis, sur le principe du respect des institutions politiques, de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'autre, pour la paix, la coopération et le développement dans la région et le monde, apportant des avantages concrets aux deux peuples.

Le dirigeant vietnamien a affirmé que les États-Unis étaient l'un des partenaires les plus importants du Vietnam, tout en appréciant hautement la politique américaine de soutien à un Vietnam puissant, indépendant et prospère. Le Premier ministre s'est félicité des résultats positifs dans les relations entre les deux pays, avec le chiffre d'affaires du commerce augmentant rapidement et de manière stable pour atteindre près de 112 milliards de dollars en 2021, malgré les difficultés causées par le COVID-19. Les deux parties renforcent leur coopération dans les domaines tels que l'éducation et la formation, les sciences et les technologies, l'innovation et l'entrepreneuriat.

Il a demandé aux États-Unis de continuer de promouvoir les activités de coopération et de soutien au Vietnam dans les domaines spécifiques tels que le règlement des conséquences de la guerre ainsi que les problèmes mondiaux tels que répondre aux épidémies, au changement climatique ; lutter contre l'affaissement du delta du Mékong ; assurer une chaîne d'approvisionnement durable et résiliente.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken, pour sa part, a réaffirmé le soutien des États-Unis à un Vietnam puissant, indépendant et prospère.

Il a affirmé que les États-Unis considéraient le règlement des conséquences de la guerre comme l'une de grandes priorités dans leurs relations avec le Vietnam et continueraient à travailler en étroite collaboration avec le pays dans ce domaine.

Le diplomate a félicité le Vietnam pour ses réalisations dans le contrôle du COVID-19 et a souhaité que le Vietnam continue de participer activement aux efforts internationaux de lutte contre la pandémie. Concernant la coopération dans la réponse au changement climatique, il a salué les engagements du Vietnam lors du sommet de la COP26, affirmant que les États-Unis soutiendraient le Vietnam dans la mise en œuvre de ces engagements.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh et le ministre des Affaires étrangères Blinken ont également discuté de questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré que l'Initiative du Cadre économique indo-pacifique est l'un des efforts des États-Unis pour promouvoir un cadre économique qui profite à tous les deux pays, affirmant qu'il s'agissait d'un mécanisme économique ouvert et flexible et a convenu de la nécessité de clarifier le contenu de cette initiative.

Les deux parties sont convenues de souligner l'importance d'assurer la paix, la liberté, la sécurité et la sûreté de la navigation et du survol en Mer Orientale et de régler les différends par des moyens pacifiques sur la base du droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), contribuant au maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement dans la région et dans le monde.

VNA/NDEL

  Partager cet article