Le Vietnam est un bon ami et un partenaire important de la Suède

Samedi, 11 juin 2022 à 13:13:20
 Font Size:     |        Print
 

le vice-ministre suédois des Affaires étrangères, Robert Rydberg. Photo : TN.

Nhân Dân en ligne – Lors de sa rencontre vendredi à Hanoï avec les chercheurs, les entreprises et les étudiants de l’Académie diplomatique, le vice-ministre suédois des Affaires étrangères, Robert Rydberg, a souligné que le Vietnam était un partenaire avec lequel son pays souhaite développer ses relations.

Selon lui, le Vietnam et la Suède sont des amis et partenaires depuis plus de 50 ans. La Suède a été le premier pays occidental à établir les relations diplomatiques avec le Vietnam (1969). Avec ces liens historiques, « le Vietnam est un bon ami et un partenaire important de la Suède au sein de l’ASEAN ».

« Je suis heureux d’avoir l’opportunité de discuter avec mes homologues à Hanoï et d’échanger sur des questions d’actualité, tout en abordant des défis communs tels que la relance verte post-pandémique, la crise énergétique et le changement climatique », a affirmé M. Rydberg.

Lors d’un échange avec 400 chercheurs, entreprises et étudiants à l’Académie diplomatique du Vietnam, le vice-ministre suédois des Affaires étrangères, Robert Rydberg, a également abordé la politique étrangère et de sécurité de la Suède, les relations Suède – Vietnam et l’initiative suédoise pour lutter contre le dérèglement climatique.

La docteure Pham Lan Dung, directrice par intérim de l’Académie diplomatique du Vietnam, a déclaré qu’au cours du dernier demi-siècle, le Vietnam et la Suède étaient des amis et des partenaires proches, traversant ensemble les moments les plus difficiles.

À l’heure actuelle, le Vietnam porte un grand intérêt à la transformation numérique et à la réponse au changement climatique. Ce sont également deux domaines importants des travaux de conseil et de recherche de l’Académie diplomatique.

Par conséquent, elle a dit espérer que les relations entre l’Académie diplomatique et les instituts de recherche et organes consultatifs suédois continueront d’être élargies et approfondies dans les temps à venir.

Répondant à la presse à cette occasion, le vice-ministre Robert Rydberg a fait savoir que les relations entre le Vietnam et la Suède étaient économiquement importantes pour les deux parties.

« Nous avons une base solide de coopération, qui était à l’origine une coopération au développement, mais qui évolue maintenant en tant que relation de commerce et d’investissement entre deux pays aux économies en développement très dynamiques », a-t-il partagé.

Le vice-ministre Rydberg a exprimé son optimisme quant aux relations entre les deux pays dans les temps à venir, alors que le Vietnam est un pays ouvert à la coopération internationale, un pays dynamique avec une population jeune, intelligente et ambitieuse.

NDEL