AMM-55 : le chef de la diplomatie vietnamienne multiplie les rencontres bilatérales

Vendredi, 05 août 2022 à 15:06:37
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères , Bùi Thanh Son (à gauche) et le conseiller d'État et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Dans le cadre de la 55e Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et des réunions connexes, jeudi à Phnom Penh, le chef de la diplomatie vietnamienne, Bùi Thanh Son, a eu des rencontres bilatérales avec ses homologues chinois, indien, européen, bangladais et pakistanais.

Avec le conseiller d’État et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, il a convenu d’intensifier la coopération entre les deux pays dans tous les domaines.

Selon Bùi Thanh Son, le Vietnam respecte toujours la politique d’une Chine unique, et avec les autres pays de l’ASEAN, il appelle les parties impliquées dans les litiges régionaux à faire preuve de retenue et à s’abstenir de complexifier la situation et de provoquer l’escalade des tensions.

Lors de sa rencontre avec le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, le ministre vietnamien a proposé de renforcer la coopération entre la Commission du Mékong et l’agence nationale indienne du Gange.

La gestion des ressources hydriques et la résilience au changement climatique seront les priorités de cette coopération, ont-ils affirmé.

Lors de sa rencontre avec le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, a souhaité que l’Union européenne et les pays de l’Union européenne ratifient rapidement l’accord de protection des investissements Union européenne - Vietnam et lève le carton jaune imposé aux produits de la pêche vietnamienne. Le Vietnam souhaite également établir un partenariat en matière de transition énergétique équitable avec l’Union européenne, a-t-il ajouté.

Le même jour, Bùi Thanh Son a également rencontré ses homologues bangladais A.K Abdul Momen et pakistanais Bilawai Bhutto Zardari.

VOV/NDEL

  Partager cet article