Une élève vietnamienne a gagné 6 bourses d’études des universités américaines

Lundi, 14 février 2022 à 22:35:30
 Font Size:     |        Print
 

Pham Mai Huong, élève de terminale du lycée spécialisé en langues étrangères. Photo : thoidai.vn

Nhân Dân en ligne - Pham Mai Huong, élève de terminale du lycée spécialisé en langues étrangères s’est vu attribuer des bourses d'études de 6 universités américaines.

Elle a reçu une lettre annonçant son admission à l’Université Texas Christian (#83 NU) avec une bourse de 215 920 dollars, à l’Université Drexel (#103 NU) avec une bourse de 150 320 de dollars, à l’Université DePauw (#47 LAC) avec une bourse de 160 000 de dollars, au Collège Beloit (# 75 LAC) avec une bourse de 172 000 dellars, au Collège Knox College (# 79 LAC) avec une bourse de 164 000 dollars et à Augustana College (# 92 LAC) avec une bourse de 144 000 dollars.

Elle a choisi de poursuivre ses études à l’Université Texas Christian.

Mai Huong a obtenu ce résultat même si, comme elle l'a dit elle-même, « je n'ai pas de succès extraordinaire un grand palmarès, je ne suis pas la fondatrice d'un projet célèbre, et je n'ai pas empoché non plus de prix nationaux ».

Faire une demande d'études à l'étranger en 3 mois

Mai Huong avait l’intention d'étudier en Australie ou au Canada depuis le collège. Mais à ce moment-là, elle n'avait pas d’orientation claire, « ce que je m’efforçais de faire, c’était de maintenir ma note moyenne supérieure à 9,0 et de participer à des activités extrascolaires de l’école.

Mai Huong a choisi de poursuivre ses études à l’Université Texas Christian. Photo : thoidai.vn

Après des recherches, Mai Huong a décidé de poursuivre ses études aux États-Unis. Elle a fait une demande d'études à l'étranger en plus de 3 mois car elle a décidé de partir aux États-Unis en juillet 2021 pendant la pause épidémique.

Mai Huong a dit qu'elle avait le plus de mal avec la dissertation principale, sans parler de celles secondaires des écoles.

Des dissertations qui ont convaincu les conseils de jury

Mai Huong a déclaré qu'elle était très impressionnée par les deux sujets de dissertation supplémentaire de l’Université ED1 - Texas Christian University.

« Pour la dissertation sur la « Diversité » - un sujet qui permet de parler des différences et de la manière de s'intégrer dans le milieu scolaire, j’ai choisi de disserter sur le « nước mắm » (sauce de poisson).

Le « nước mắm » est une spécialité, l'âme nationale du Vietnam. A chaque repas, les gens se rassemblent autour du plateau de riz et partagent un bol de « nước mắm ». Ce bol de sauce de poisson semble avoir réuni tout le monde. J'ai hâté d'apporter ce plat spécial à TCU, à des étudiants vietnamiens ayant le mal du pays et à des amis du monde entier pour créer des liens et présenter la culture du pays.

En regardant les résultats académiques ainsi que les activités extra-scolaires très brillants et compétitifs de mes amis, je n’ai pas pu m'empêcher de douter de mes propres capacités. Mais j’ai compris que chacun avait ses forces et faiblesses ». Mai Huong pense qu'il n'y a rien de spécifique qui l'a aidé à convaincre les conseils de jury des universités, mais tout son profil est une image complète.

« Avec la dissertation principale, la dissertation secondaire, les notes, les certificats de langue étrangère, les activités extrascolaires, les lettres de recommandation, CV, la présentation lors de l’entretien… chaque partie sera une pièce indispensable pour dresser un tableau d’elle. Chaque pièce sera une petite lentille pour que le comité d’admission ait une vue d'ensemble, et ils ont plus de perspectives sur moi », a-t-elle partagé.

NDEL