Promouvoir la coopération internationale dans le règlement des questions des réfugiés

Vendredi, 03 novembre 2017 à 10:39:13
 Font Size:     |        Print
 

Des réfugiés syriens dans un camp des Nations Unies, au Liban. Photo: Max PPP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam s’engage à promouvoir sa coopération internationale pour résoudre la crise des réfugiés.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadrice Pham Thi Kim Anh, chef adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU), lors d’un débat tenu le 1er novembre par la Commission chargée des affaires culturelles, humanitaires et sociales de l’Assemblée générale des Nations Unies. Ce débat porte sur le rapport d’activité du Haut-Commissaire pour les réfugiés (HCR) de l’ONU.

L’ambassadrice vietnamienne a indiqué que la question des réfugiés était sans doute l’un des défis auxquels les pays du monde doivent faire face. Cette question était étroitement liée à la paix, à la sécurité et aux droits de l’homme, a-t-elle ajouté, avant de souligner la nécessité de trouver des solutions durables en faveur des réfugiés.

Parmi les réfugiés, les femmes et les enfants sont les plus vulnérables, car ils risquent d’être victimes de la traite humaine, a noté Pham Thi Kim Anh.

La représentante vietnamienne a aussi appelé la communauté internationale à aider les réfugiés à obtenir un statut juridique durable qui protège leurs droits civils, culturels, économiques, politiques et sociaux.

Selon elle, il importe d’appliquer pleinement la Déclaration de New York sur les réfugiés et les migrants. Chaque pays doit renforcer les mesures de protection de ses citoyens et assurer l’accès de toute la population aux politiques de développement socio-économique, d’éducation et d’emploi, a-t-elle ajouté.

NDEL