23ème anniversaire de l'adhésion vietnamienne à l'ASEAN

Coopération entre l’ASEAN et le Vietnam dans la société

Samedi, 28 juillet 2018 à 08:27:41
 Font Size:     |        Print
 

Le 24ème Réunion ministérielle du Travail de l'ASEAN, en mai 2016 au Laos. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Depuis son adhésion à l’ASEAN, le Vietnam est toujours un membre actif et responsable au développement du bloc. À l’occasion du 23ème anniversaire de l'adhésion vietnamienne à l'ASEAN (le 28 juillet 1995), le journal Nhân Dân en ligne donne aux lecteurs une vue générale sur la coopération étroite entre les deux parties dans la société, notamment dans le travail, les droits des femmes, le bien-être social et le développement.

Le Ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales représente le Vietnam lors de trois événements importants de l’ASEAN qui sont: la Réunion ministérielle du Travail de l'ASEAN (ALMM), la Conférence ministérielle de l'ASEAN chargée du bien-être social et du développement (AMMSWD) et la Conférence du Comité des femmes de l’ASEAN (ACW).

Le travail et l’emploi

Le Vietnam a assumé avec succès la responsabilité d'organiser la 21e Réunion ministérielle du Travail de l'ASEAN (ALMM-21), tenue en mai 2010 à Hanoi.

A cette occasion, les ministres du Travail des dix pays membres de l'ASEAN ont convenu du Plan général de la Communauté socioculturelle de l'Asean (ASCC) sur le développement des ressources humaines et du savoir-faire, les relations au travail et la protection des droits des travailleurs immigrés.

Dans le but de renforcer la coopération au sein du bloc régional, les ministres ont approuvé un Programme d'Action pour la période 2010-2015, qui se concentre sur le cadre juridique, l'amélioration des compétences des organismes gouvernementaux, l'intensification du partenariat, le développement du marché du travail et de la main-d’œuvre.

Le Vietnam participe également au concours de qualification professionnelle de l'ASEAN. Événement bisannuel depuis 1995, ce concours a pour objet de développer les ressources humaines et assurer une qualification professionnelle équitable parmi les pays de l’ASEAN. De plus, le pays a assumé la responsabilité d'organiser ce concours en 2004 et en 2014.

Le Vietnam est aussi un membre actif de l’ASEAN dans sa coopération du travail et de l’emploi avec ses partenaires, comme le Japon, la République de Corée et la Chine, notamment dans la sécurité et l'hygiène au travail, le développement des ressources humaines, l'assurance sociale, la protection des droits des travailleurs immigrés, le bien-être social…

Le bien-être social et le développement de l'ASEAN

Le Vietnam a activement participé et a présenté plusieurs nouvelles idées, appréciées par les autres pays membres, lors de la Conférence des officiels de haut rang sur le bien-être social et le développement de l'ASEAN (SOM SWD) et de la Conférence ministérielle de l'ASEAN chargée du bien-être social et du développement (AMMSWD).

Ces dernières années, les pays de l'ASEAN ont renforcé le bien-être social au sein de leurs populations en réalisant plusieurs projets, en organisant des activités et en prenant des initiatives au niveau national comme régional.

Les priorités de l'ASEAN concernant le bien-être social de la femme et de l'enfant et l'intégration sociale des handicapés ont fait l'objet d'engagements de la part des dirigeants de l'ASEAN dans plusieurs déclarations.

Ces conférences portent sur l'examen de l'application et la supervision du Plan global de la Communauté socioculturelle, de l'avancement du processus de l'ASEAN en vue d'atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), ainsi que sur l'élaboration d'une Déclaration pour une meilleure intégration sociale des handicapés et d'un plan d'action pour le bien-être social de la famille et de l'enfant.

Le bien-être social et développement sont également le thème d’une conférence des officiels de haut rang entre l’ASEAN et la Chine, le Japon, la République de Corée, (SOMSWD +3).

Le monde connaît de rapides progrès en termes de développement économique, de sciences et de technologies, néanmoins les défavorisés sont toujours les derniers à bénéficier des fruits de ces progrès, et en même temps ils sont les premiers à subir les dégâts des crises économiques, financières et des intempéries. C'est pourquoi les pays de la région doivent coopérer plus étroitement dans la promotion du bien-être social et du développement.

Ces dernières années, les pays de l'ASEAN ont reçu une assistance financière et technique de la Chine, du Japon et de la République de Corée par l'intermédiaire des conférences, séminaires, formations... en matière de développement et de bien-être social... lesquels leur ont permis d'améliorer leurs capacités à régler les problèmes sociaux.

Les pays de l'ASEAN, la Chine, le Japon et la République de Corée ont vivement apprécié la coopération au développement entre ces pays, coopération qu'ils considèrent comme une noble tâche vers laquelle tous s'orientent en vue d'édifier une société équitable et durablement développée.

Pour assurer l'équité sociale et le développement durable, les gouvernements des pays d'ASEAN ont appliqué et appliquent un ensemble de mesures d'amélioration des services sociaux et du bien-être au profit des groupes défavorisés en vue de progresser vers une société d'intégration, fondée sur les droits de l'homme.

Le Comité des Femmes de l’ASEAN

En 1997, en tant que nouveau membre de l’ASEAN, le Vietnam a participé au « Réseau de formation des compétences aux femmes de l’ASEAN », puis a établi un tel réseau pour les Vietnamiennes, contribuant à augmenter des opportunités d’emploi pour les travailleuses vietnamiennes.

À partir de 2007, le Ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a créé un Département d’égalité des sexes et a renforcé le Comité national pour le progrès des femmes vietnamiennes.

Le Vietnam a également organisé avec succès, en 2008, la 7e édition de la réunion annuelle du Comité des femmes de l'ASEAN (ACW) et est entré en fonction à la présidence de l’ACW pour le mandat 2008-2009.

En 2010, le comité de promotion et de protection des droits des femmes et des enfants de l’ASEAN (ACWC) a été créé au Vietnam. En 2013, le pays a déployé et mis en œuvre des projets lancé par l’ACW pour la période 2011-2015. La même année, le Vietnam a participé au Réseau des femmes d'affaires de l’ASEAN.

À noter que la création de l'ACWC vise à promouvoir le bien-être social et la participation des femmes et enfants dans le processus d'édification de la Communauté de l'ASEAN ainsi qu'à renforcer la conscience de la communauté sur la nécessité de protéger et de garantir les droits des femmes et enfants.

Avec le soutien des États-Unis, de l'Union européenne (UE), de l'UNICEF et de l'ONU Femmes, l'ACWC comprend 20 membres de 10 pays aséaniens. Il a organisé sept réunions afin de définir les grandes lignes d'activité et ses secteurs prioritaires pour la période 2012-2016.

NDEL