L’initiative de création du Fonds de vaccination anti-Covid-19 est une idée humaine

Mercredi, 21 juillet 2021 à 17:41:34
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Chaque pays a ses propres politiques pour assurer le financement de l’achat de vaccins contre le COVID-19. Cependant, l’initiative du gouvernement vietnamien sur la création du Fonds de vaccination anti-Covid-19 est toujours considérée comme l’idée la plus humaine.

Dès que l’épidémie a éclaté, le gouvernement vietnamien a mis en place de nombreuses solutions pour s’approcher aux sources de vaccins. Selon Reuters, l’Allemagne prévoit de dépenser près de 9 milliards d’euros (environ 10,9 milliards de dollars) cette année pour acheter 635,1 millions de vaccins pour ses citoyens et les membres de l’Union européenne. Il s’agit d’une partie de l’achat conjoint de vaccins de l’Union européenne et des efforts de l’Allemagne pour maintenir les stocks annuels de vaccins.

Au Japon, le gouvernement a dépensé 512 milliards de yens (environ 4,7 milliards de dollars) dans le budget d’urgence de l’année 2021 pour acheter plus de vaccins. Auparavant, l’année précédente, le gouvernement japonais avait alloué un total de 11,5 billions de yens (environ 104,4 milliards de dollars américains) dans deux projets de budget supplémentaires pour le fonds de réserve et utilisé la quasi-totalité de l’argent.

En Malaisie, le gouvernement a publié un décret d’urgence, autorisant l’utilisation des revenus du Fonds de fiducie nationale (National Trust Fund - KWAN) pour acheter des vaccins anti-COVID-19. Le ministre malaisien des Finances a déclaré que le gouvernement utiliserait 5 milliards de ringgits (environ 1,6 milliard de dollars) sur les 19,5 milliards de ringgits du KWAN pour acheter des vaccins et atteindre l’objectif de vacciner 80% de la population d’ici décembre 2021.

Parmi les pays qui doivent trouver des sources de vaccins à l’étranger, dès le début de l’épidémie, le gouvernement vietnamien a mis en place de nombreuses solutions pour s’approvisionner en vaccins. En plus de l’aide au vaccin, le Vietnam a créé un Fonds pour les vaccins pour la prévention et le contrôle du COVID-19, et a en même temps appelé aux dons des gens dans l’ensemble du pays et de la communauté vietnamienne à l’étranger pour maintenir le financement de la recherche, de l’achat et du déploiement de la vaccination à grande échelle.

L’inititative de création du Fonds de vaccination anti-Covid-19 est considérée comme une idée humaine renforçant la solidarité, la compassion et la compatriotisme dans le contexte du besoin de coopération de la communauté pour lutter contre la pandémie.

Une attestation électronique de don sera envoyée aux bienfaiteurs dès la fin du don. En effet, les canaux de réception des contributions au Fonds, notamment sur le site https://www.quyvacxincovid19.gov.vn/, ont reçu la participation de nombreuses organisations, particuliers et entreprises dans le pays et à l’étranger, sous diverses formes telles que comme les cartes de crédit internationales, les cartes ATM, les portefeuilles électroniques, les services bancaires par Internet, les services bancaires mobiles, etc. Actuellement, de nombreuses provinces et villes établissent également leurs propres fonds locaux.

Rana Flowers, représentante en chef de l’UNICEF au Vietnam - l’unité qui coordonne l’achat et la distribution des vaccins COVID-19 au Vietnam, a pris en haute considération la solidarité intra-bloc nationale du Vietnam.

Selon le Ministère vietnamien des Finances, jusqu’au 17 juillet, le Fonds pour les vaccins pour la prévention du COVID-19 a reçu des dons de près de 450 000 organisations et particuliers pour un montant total de 8 159 milliards de dongs. Auparavant, le Fonds avait accordé une dépense pour acheter 61 millions de doses de vaccin pour vacciner largement la population, à côté des vaccins financés.

NDEL

  Partager cet article