Le Vice-PM vietnamien : organiser une vaccination sûre pour les élèves

Mercredi, 13 octobre 2021 à 15:49:56
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre vietnamien, Vu Duc Dam. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Le Vice-Premier Ministre (PM) vietnamien, Vu Duc Dam, a présidé le 12 octobre à Hanoi, une réunion avec le ministère de l’Éducation et de la Formation sur la mise en œuvre du plan d’année scolaire 2021 - 2022 dans le contexte de la pandémie actuelle de COVID-19.

Selon le rapport du ministère de l’Éducation et de la Formation, au 12 octobre, l’ensemble du pays comptait 23 provinces et villes organisant un enseignement direct pour tous les élèves. 8 provinces du pays combinent à la fois l’enseignement direct et l’enseignement en ligne et à la télévision. 32 provinces et villes doivent encore enseigner entièrement en ligne et via la télévision.

La fin de l’année scolaire sera plus flexible en fonction de la situation de chaque localité, a déclaré le ministre de l’Éducation et de la Formation, Nguyên Kim Son.

Actuellement, le ministère de l’Éducation et de la Formation a reçu des demandes d’assistance en ordinateur de la part de 56 des 63 provinces et villes pour un total de plus de 2,2 millions d’élèves, dont 1,25 million d’élèves dans les zones de mise en œuvre de l’enseignement en ligne.

Le ministère a récolté un fonds pour 1 million d’ordinateurs et a mené des procédures pour acheter des ordinateurs de qualité pour l’apprentissage en ligne.

Pour assurer la sécurité des élèves qui vont à l’école, le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên, a déclaré que le ministère était prêt à déployer la vaccination contre le COVID-19 pour les élèves âgés de 12 à 17 ans.

Le ministère de la Santé a également mené des statistiques parmi les enfants de 3 à 11 ans, sur de plus de 14 millions d’enfants. Il devrait publier des directives sur la vaccination des enfants âgés de 12 à 17 ans au plus tard le 15 octobre.

En conclusion de la réunion, Vu Duc Dam a reconnu les efforts du secteur de l’éducation et de la formation et des localités lors de la mise en œuvre de l’enseignement dans des conditions épidémiques. Dans le même temps, il a suggéré que, dans les temps à venir, le ministère de l’Éducation et de la Formation examine attentivement les règlements pour assurer la sécurité à l’école afin de créer un environnement sûr pour que les élèves puissent aller à l’école.

« Nous devons organiser une vaccination sûre pour les élèves en âge de scolarité. Le ministère de la Santé et le ministère de l’Éducation et de la Formation se coordonnent avec le ministère de l’Information et de la Communication pour mettre en place la vaccination pour les enfants de 12 à 17 ans », a-t-il souligné.

NDEL