L’Université Van Lang coopère avec les Pays-Bas pour rechercher des solutions à la pollution de l’eau

Vendredi, 13 mai 2022 à 22:34:35
 Font Size:     |        Print
 

La vue générale de l'événement. Photo : Journal Thoi Dai.

Nhân Dân en ligne - L’Ambassade des Pays-Bas, le Consulat général des Pays-Bas et l’Institut de recherche en communication pour le développement (RED), en coopération avec l’Université Van Lang, ont organisé, le 12 mai, le 3e séminaire scientifique sur le thème « Pollution de la source d’eau de la zone industrielle et solutions », en direct et en ligne.

Ces dernières années, les problèmes de pollution de l’environnement causés par les activités de production et les activités humaines sont devenus un problème auquel le monde doit faire face, le plus urgent étant la pollution de l’eau. L’industrialisation, les abus et la gestion inefficace de l’eau sont les causes principales de la pollution de l’eau dans le monde en général et au Vietnam en particulier. Cela risque de s’aggraver si des solutions ne sont pas rapidement mises en place.

Lors du séminaire, les experts environnementaux ont discuté des questions de réutilisation, de recyclage et de diversification des sources d’eau dans l’industrie, ce qui contribuera à la protection des sources d’eau. Ils ont aussi étudié la révision de la loi sur les ressources en eau pour les deux prochaines années.

Le contenu du séminaire a été établi à partir des résultats du projet de recherche ENTIRE (Enabling sustainable industrial development in Vietnam delta's: reducing, recycling and multi-sourcing industrial water).

Participant au séminaire, Lê Minh Truong, de la Faculté de l’Environnement, de l’Université Van Lang, a présenté les principaux résultats du projet ENTIRE, en proposant un procédé de réutilisation des eaux usées par la technologie des zones humides et l’échange d’ions, afin d’améliorer la qualité de l’eau recyclée dans les activités du parc industriel. La technologie permettant de recycler les eaux usées a pour but d’éliminer les polluants résiduels, notamment la matière organique (indiquée par l’indice COD), les nutriments (indiqués par l’ammoniac, le nitrate et le sulfate) et certains métaux lourds.

Après près de 25 ans de coopération avec l’Université de Wageningen, dans le domaine de la formation des ressources humaines du secteur de l’environnement, et après avoir reçu le transfert du programme de formation en technologie environnementale du projet REFINE (Research and Education for Industry and Environnement), jusqu’à présent, l’Université Van Lang coopère avec le gouvernement néerlandais et l’Université de Wageningen dans des projets sur la technologie du traitement et de la gestion de l’eau, les déchets solides et le changement climatique.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: