Vietnam - UE : renforcement de leur coopération judiciaire

Vendredi, 25 mars 2022 à 21:48:39
 Font Size:     |        Print
 

Le chef de la Cour populaire suprême travaille avec l'ambassadeur de l'UE et le représentant de l'UNICEF au Vietnam. Photo: Cour populaire suprême

Nhân Dân en ligne - L'ambassadeur Giorgio Aliberti, chef de la délégation de l'UE au Vietnam, a souligné que ces dernières années, les relations de coopération entre l'UE et le Vietnam se sont fortement développées dans tous les domaines, dont la justice et le droit.

Le secrétaire du Comité central du Parti, président de la Cour populaire suprême Nguyên Hoa Binh a reçu le 24 mars Giorgio Aliberti, ambassadeur et chef de la délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam et Rana Flowers, coordonnatrice résidente par intérim des Nations Unies au Vietnam, Représentante de l'UNICEF au Viet Nam.

Nguyên Hoa Binh a hautement apprécié la coopération des deux agences avec la Cour populaire suprême dans les activités judiciaires, le droit et d'autres domaines.

Dans le contexte où le Vietnam mène les réformes judiciaires et juridiques, et confie de nombreuses tâches au secteur judiciaire, Nguyên Hoa Binh s’est déclaré convaincu que les deux agences continueront de prêter attention à la mise en œuvre efficace des activités de coopération et à l’élaboration des plans de coopération pour la prochaine étape.

L'ambassadeur Giorgio Aliberti et Rana Flowers ont affirmé qu'ils continueraient à faire de leur mieux pour amener les relations d’amitié et la coopération entre l'UE et le Vietnam à un développement plus étroit et plus intégral.

Lors de la réunion, les parties ont hautement apprécié l'efficacité du soutien de l'UE et de l'UNICEF pour la Cour populaire suprême du Vietnam ces dernières années à travers le projet « Renforcement du droit et de la justice au Vietnam » (UE-JULE).

Ce projet assiste la Cour populaire suprême, le ministère de la Justice, le Parquet populaire suprême, le ministère de la Sécurité Publique et quelques autres agences du Vietnam.

Plus précisément, le projet EU-JULE aide la Cour populaire suprême dans les domaines de la recherche, de l'élaboration de politiques et du soutien au mécanisme de règlement des affaires devant les tribunaux ; le renforcement des capacités des juges et du personnel judiciaire ; l’élaboration des documents de formation et le développement de la jurisprudence.

Les parties se sont également engagées à poursuivre efficacement la mise en œuvre du projet EU-JULE dans les temps à venir, comme soutenir la mise en œuvre de la loi sur la médiation et le dialogue devant les tribunaux, et étudier les expériences internationales sur le mécanisme de médiation et la mise en œuvre des recommandations formulées par les rapports et les études, contribuant à améliorer la qualité de la rédaction des documents juridiques de la Cour populaire suprême.

En outre, les parties continuent de mener des activités pour soutenir l'amélioration des capacités professionnelles des juges et des fonctionnaires de justice en organisant des cours de formation et en soutenant le développement de la jurisprudence de la Cour populaire suprême.

NDEL