Vietnam-France : lancement du satellite vietnamien d’observation de la Terre

Lundi, 08 novembre 2021 à 14:37:18
 Font Size:     |        Print
 

Lors de la signature d'un accord sur le lancement du satellite vietnamien d’observation de la Terre en présence des Premiers ministres vietnamien et français. Photo: congthuong.vn

Nhân Dân en ligne – L’Académie des sciences et des technologies du Vietnam (VAST), le Centre National d’Études Spatiales (CNES) et le groupe Airbus ont signé un accord sur le lancement du satellite vietnamien d’observation de la Terre en présence des Premiers ministres vietnamien et français.

Cet évènement vise à créer des conditions favorables à la mise en œuvre du « programme de technologies spatiales du Vietnam pour la période 2020 - 2030 ».

Après la mise en place en orbite avec succès de VNREDSat-1 en 2013, le premier satellite de télédétection du Vietnam, la VAST travaille actuellement au développement du prochain programme VNREDSat-2.

Ce programme contribuera de manière significative à l’amélioration de la capacité du Vietnam dans le secteur spatial.

Dans le cadre du programme VNREDSat-2, Airbus travaillera avec la VAST en vue de définir des solutions pour le système vietnamien d’observation de la Terre dans les temps à venir, y compris le transfert de technologies.

Le VNREDSat-1 est un satellite d’observation optique capable de photographier toute la Terre et de fournir en temps réel des images haute résolution dans divers spectres. Sa mise en service permettra au Vietnam d’économiser chaque année une somme assez importante consacrée ordinairement à l’achat de photos, d’informations et de données sur les typhons, les crues, les incendies et les marées noires ainsi que pour la localisation de ressources naturelles et la gestion de l’environnement.

Ce satellite d’environ 120 kg enregistrera des images à une résolution de 2,5 m en mode panchromatique et de 10 m (4 bandes) en mode multispectral. Il gravitera en orbite héliosynchrone entre 600 et 700 km d’altitude.

Ce projet VNREDSat-1 a été financé par une aide publique au développement (APD) de 55,8 millions d’euros du gouvernement français, à laquelle s’ajoutent 64,82 milliards de dôngs (soit environ 2,4 millions d’euros) du gouvernement vietnamien.

En ce qui concerne le développement futur de l’industrie des sciences spatiales, les experts ont déclaré que la conquête de l’espace par le Vietnam sera la mission des générations futures, mais celle de former une culture de l’innovation et de nourrir l’amour de la science parmi la jeunesse est la mission de la génération actuelle.

* Toujours dans le cadre de la visite officielle du Premier ministre, Pham Minh Chinh, en France, HDB Bank et l’Institut allemand de crédit pour la reconstruction relevant de la banque KfW (DEG) ont signé un accord de coopération d’une valeur de 200 à 300 millions de dollars, avec leurs partenaires.

HDB Bank et DEG signent un accord de coopération d’une valeur de 200 à 300 millions de dollars. Photo: hdbank.com.vn

Cet accord aidera HDBank à augmenter ses capitaux propres pour la période 2021-2022, à destination de plusieurs programmes stratégiques.

Selon cet accord, DEG et HDBank œuvreront ensemble pour développer des stratégies afin d’aider les entreprises allemandes et européennes à renforcer leurs relations avec les entreprises vietnamiennes dans la promotion du commerce, de l’investissement et des chaînes d’approvisionnement mondiales dans le cadre de l’accord de libre-échange UE-Vietnam et de l’Accord de protection des investissements.

En outre, les parties promeuvent les liens entre le KFW et HDBank dans la mise en œuvre des projets d’aide publique au développement au Vietnam. En conséquence, HDBank joue le rôle de banque de service et de décaissement pour ces projets, dont ceux de développement des énergies renouvelables.

HDBank s’est vu décerner les prix de la « Meilleure banque » et de la « Meilleure banque de transformation numérique » au Vietnam en 2021.

Elle est actuellement l’une des principales banques commerciales par actions sur le marché des particuliers et des petites et moyennes entreprises au Vietnam. Entre 2015 et 2020, HDBank a connu un taux de croissance annuel moyen de plus de 20 % et un taux de croissance composé de plus de 50 % des bénéfices.

Surmontant les défis de la pandémie de Covid-19, elle a enregistré un bénéfice avant impôts de 4 193 milliards de dôngs (plus de 182 millions de dollars), lors du premier semestre, et a connu un ratio de créances douteuses distinct de seulement 0,8 %. Au 30 juin 2021, le total des actifs de HDBank a atteint 330 970 milliards de dôngs.

NDEL