Un chef cusinier vietnamien aspire à rapprocher la gastronomie vietnamienne du monde

Mardi, 20 avril 2021 à 14:42:52
 Font Size:     |        Print
 

Tôn Ngoc Hiêp, 3e à gauche, devant son restaurant. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Non satisfait de ses 10 restaurants vietnamiens de pho à Kuala Lumpur, en Malaisie, Tôn Ngoc Hiêp, qui était autrefois chef d'un hôtel 5 étoiles à Ho Chi Minh-Ville, a également l'intention d'amener cette marque au Royaume-Uni et aux États-Unis.

« Je veux présenter la cuisine vietnamienne non seulement aux Malais mais aussi aux habitants d'autres pays du monde. S'il n'y avait pas eu Covid-19, j'aurais déjà amené le pho au Royaume-Uni et aux États-Unis.

La Malaisie possède une cuisine riche et diversifiée. Par conséquent, il est vraiment difficile de s’implanter sur le marché culinaire de ce pays. Hiep y a ouvert 10 restaurants de pho, uniquement dans la capitale Kuala Lumpur.

Il a prévu d'en ouvrir 5 autres en Malaisie cette année, un à Hong Kong et d'amener sa marque à Manchester (Royaume-Uni) et à New York (États-Unis).

Ancien chef cuisinier de l'hôtel cinq étoiles Equatorial à Hô-Chi-Minh-Ville dans les années 1990, Hiêp a introduit la cuisine vietnamienne en Suisse en trois mois.

Ce long voyage d'affaires lui a apporté joie et fierté en voyant des étrangers accueillir et apprécier la cuisine vietnamienne.

De retour au pays, Hiêp a été envoyé en Malaisie pour promouvoir la cuisine nationale. Ici, il a eu la chance de rencontrer des chefs d'origine chinoise qui voulaient mettre de la nourriture vietnamienne dans leur menu. Ils ont également persuadé Hiêp de travailler pour eux.

Alors qu'il travaillait en Malaisie, Hiêp a reconnu qu'il y avait de nombreux «fans» de cuisine vietnamienne dans ce pays.

Il s'est également rendu compte que les plats qu'il cuisinait n'étaient pas «100% vietnamiens » car les épices locales faisaient perdre son goût au pho et au bun bo Huê (soupe de nouilles au bœuf à la Hue).

« Je me suis efforcé de préparer tous les ingrédients comme au Vietnam. Bien que j'achète des nouilles complètement vietnamiennes, j'achète celles avec 90% de similitude. Je vise toujours à conserver la quintessence de la cuisine vietnamienne », a-t-il déclaré.

Six ans après le lancement de pho, il a ouvert 10 restaurants, avec environ 120 employés. Le pho est un aliment emblématique du Vietnam qui a acquis une réputation auprès de nombreux visiteurs étrangers.

Afin de gérer 10 restaurants en même temps et d'assurer la même qualité alimentaire dans tous les restaurants, Hiêp a mis en place un «centre de cuisine» où les plats sont préparés.

VNA/NDEL