Rough Guides

Vietnam : neuf plats à ne pas manquer

Dimanche, 18 juillet 2021 à 11:08:20
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration.

Nhân Dân en ligne – Outre le pain et le phở, Rough Guides recommande aussi les brochettes de poisson de Hanoi, les nouilles Quảng et le cơm tấm de Saigon.

La gastronomie vietnamienne est la meilleure de l’Asie du Sud-Est, estime Rough Guides, un magazine de voyage britannique mondialement connu.

Au Vietnam, que ce soit dans les gargotes dans la rue ou dans les restaurants chics, on peut toujours trouver des mets traditionnels succulents et pleins de saveurs, note Rough Guides qui suggère aussi neuf plats à ne pas manquer.

Les rouleaux de printemps

Dans le Nord, les rouleaux de printemps sont composés de galettes de riz, d’herbes aromatiques, de viande, et de crevettes, et servis avec une sauce aigre douce. La version méridionale comprend en plus des brochettes de viande, de la banane verte, de la carambole et une sauce d’arachide.

Dans les restaurants, les rouleaux de printemps sont servis comme entrée.

Les rouleaux printemps sont appréciés partout au Vietnam.

Les sandwichs

Le pain a été introduit au Vietnam par les Français au XIXe siècle. Sur la base de la baguette française traditionnelle, les Vietnamiens ont inventé toutes sortes de garnitures pour en faire des sandwichs, l’un des plats de rue les plus populaires : de la viande (poulet, bœuf, porc), du pâté, des omelettes, et des légumes...

Les sandwichs vietnamiens sont présents dans de grandes villes comme Londres, New York, Tokyo...

Les sandwichs vietnamiens sont le plat de rue par excellence.

Les crêpes

Originaires du Centre et du Sud, les crêpes sont maintenant populaires dans l’ensemble du pays. Elles sont souvent garnies de crevettes, de porc, de germes de soja et d’œufs, et servies avec une sauce aigre douce.

Rough Guides recommande de déguster les crêpes à Hô Chi Minh-Ville.

Le bún chả

Le bún chả est une spécialité qu’on peut trouver partout à Hanoi (capitale vietnamienne).

Il s’agit de brochettes de porc grillées, servies avec des vermicelles de riz, et différentes sortes d’herbes aromatiques, et trempées dans une sauce aigre douce.

Le bún chả est hautement apprécié pour sa saveur unique.

Le phở

Le phở est sans aucun doute le plat national des Vietnamiens. Bien que ce plat puisse être servi à n’importe quel moment de la journée, les Vietnamiens préfèrent le prendre au petit déjeuner.

Originaire du Nord, le pho est devenu populaire dans l’ensemble du pays.

Il s’agit d’une soupe composée d’un bouillon d’os, de pâtes de riz et de viande (du poulet ou du bœuf). Son goût est relevé grâce à un peu de jus de citron, du piment et des herbes aromatiques.

Le phở - un symbole de la gastronomie vietnamienne.

Les brochettes de poisson

Les brochettes de poisson sont une autre spécialité de Hanoi. Elles sont faites à base des bagridés coupés en fines lamelles, frits dans un poêle installée à même la table. Les convives ajoutent eux-mêmes de la ciboule et de l’aneth au goût et dégustent le tout avec des vermicelles de riz, des herbes aromatiques, des cacahuètes grillées et de la saumure de crevette.

Les brochettes de poisson, une spécialité de Hanoi.

Le cao lầu

Le cao lầu est une spécialité de Hôi An (ville centrale vietnamienne). C’est un lat composé de pâtes de riz (plus épaisses et plus résistantes que celles du phở), de germes de soja, du porc char siu, de grattons, d’herbes aromatiques et d’un bouillon.

C’est à Hôi An qu’on trouve les meilleurs restaurants de Cao Lầu.

Cao lâu, une spécialité de Hôi An.

Les nouilles Quảng

C’est à Dà Nang qu’on trouve le plus de restaurants qui proposent ce plat composé de nouilles de riz garnies de crevettes et de porc.

De nos jours, la garniture s’est beaucoup diversifiée avec des grenouilles, du bœuf ou encore du poulet...

Les nouilles Quảng sont servies un peu comme le Cao Lầu, c’est-à-dire avec des herbes aromatiques, des cacahuètes grillées et des galettes de riz grillées.

Les nouilles Quảng.

Le cơm tấm

On peut trouver les restaurants qui proposent du com tâm un peu partout à Hô Chi Minh-Ville.

Le cơm tấm est en effet considéré comme le plat de rue le plus populaire et le plus facile à consommer. Il est composé d’une portion de brisures de riz cuites, accompagnée généralement de porc grillé (travers de porc ou du porc émincé), d’omelette, de pain de viande à l’œuf, de légumes...

Ce plat est apprécié non seulement par les Vietnamiens, mais aussi par les étrangers.

Le cơm tấm est très populaire à Hô Chi Minh-Ville.

VOV/NDEL