Le secteur du tourisme vietnamien se prépare à accueillir des visiteurs internationaux

Vendredi, 10 septembre 2021 à 16:44:22
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : baobacgiang.

Nhân Dân en ligne – Le ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme vient de publier un plan de mise en œuvre de politiques destinées à relancer les activités touristiques à la fin de 2021 et au début de 2022.

Selon le plan, outre Phu Quôc, qui pilotera l’accueil des visiteurs munis de « passeports vaccinaux » en octobre, plusieurs autres destinations touristiques célèbres du Vietnam telles que Ha Long (au Nord-Est), Hôi An, Nha Trang (au Centre), et Dà Lat (dans les Hauts Plateaux du Centre, Tây Nguyên) devraient s’ouvrir aux visiteurs internationaux.

En plus des mesures de sécurité pour prévenir la pandémie comme les messages 5K (Masque ; Désinfection ; Distance ; Pas de rassemblement ; Déclaration sanitaire) et la mise à niveau du système national de santé, le ministère appellera le gouvernement à accélérer la vaccination contre le Covid-19 pour les habitants et les travailleurs dans les destinations touristiques.

Parallèlement, des campagnes de relance qui ont été efficaces en 2020 telles que « Les vietnamiens voyagent au Vietnam », « Tourisme vietnamien : sûr et attrayant » seront relancées.

En outre, divers produits touristiques tels que la vie nocturne et l’exploration culinaire, l’écotourisme, les vacances de golf, entre autres, sont également prévus.

Pour mener à bien cette campagne de relance, le secteur touristique mettra à niveau les applications de voyage en ligne déjà disponibles sur les smartphones telles que « Vietnam Safe Travel », « Health declaration » et « Vaccinated Certification », entre autres.

Auparavant, lors de la réunion régulière du gouvernement le 6 septembre, le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh, a exhorté la province de Kiên Giang (au Sud) à piloter bientôt le programme de voyage pour accueillir les touristes internationaux sur l'île de Phu Quôc. On s’attend à ce qu’il y ait deux ou trois millions de visiteurs internationaux sur l'île d'ici la fin de cette année.

NDEL