Les 7 expériences incontournables au Vietnam selon le Figaro (partie 1)

Vendredi, 19 novembre 2021 à 10:04:34
 Font Size:     |        Print
 

N’oubliez pas de profiter d’une croisière en barque au fil de la rivière Ngo Dông. Photo: VNA

Nhân Dân – Le Figaro a publié les meilleures expériences à vivre, en tant que touriste, du nord au sud du Vietnam.

Ninh Binh, la baie d’Ha Long terrestre

Ninh Binh est une zone touristique de pointe du Vietnam. Photo: VNA

Surnommée la baie d’Ha Long terrestre, la province de Ninh Binh (au nord) possède des montagnes, des rizières et des pagodes.

Une fois à Ninh Binh, vous ne pouvez pas manquer de visiter Tam Coc, situé dans le district de Hoa Lu, également connu sous le nom de « Nam Thien De Nhi Dong » (la deuxième grotte la plus connue du Vietnam). Il s’agit d’une zone touristique de pointe du Vietnam.

N’oubliez pas de profiter d’une croisière en barque au fil de la rivière Ngo Dông. Vous découvrirez les champs verts ou jaunes, en fonction des saisons.

En 1989, lorsque Régis Wargnier est venu au Vietnam pour effectuer des repérages pour son film « Indochine », il a choisi plusieurs sites de Tam Coc.

Le film « Indochine » a aidé le monde à découvrir le Vietnam de 1930 à 1950, il a reçu, en 1993, l’Oscar du meilleur film étranger.

Goûter la cuisine de rue à Hanoi

N'oubliez pas de goûter le pho. Photo: VOV

La cuisine vietnamienne est distinctive et mémorable. Elle est considérée comme l’une des meilleures d’Asie du Sud-Est. Vendus sur les étals de trottoir, les plats vietnamiens charment les gourmets avec leurs saveurs aigres-douces.

Une fois à Hanoi, les touristes cherchent souvent à goûter le pho (Soupe de nouilles à la viande de bœuf ou de poulet). C’est un plat typique du Vietnam qui a popularisé la gastronomie vietnamienne à l’étranger.

Le deuxième produit culinaire typique de la cuisine de rue est le banh mi.

Introduit au Vietnam par les Français au 19e siècle avec la baguette, le pain vietnamien est généralement rempli de viande (poulet, bœuf, porc), de pâté, d’œuf au plat et de quelques légumes marinés. Le pain à la vietnamienne apparaît également dans de nombreuses grandes villes du monde telles que Londres, New York et Tokyo.

Conquérir le toit de l’Indochine

Le pic Fansipan, surnommée « le toit de l’Indochine », devient mystérieux en hiver. Photo: VNA

L’un des seuls endroits au Vietnam couvert de neige en hiver est le pic Fansipan. Culminant à 3 143 m, le mont de Fansipan, appartenant à la chaîne de montagnes de Hoang Lien Son, est surnommée « le toit de l’Indochine ». Bien qu’il soit possible d’atteindre le sommet en une journée, il est préférable de suivre un programme de 2 jours pour l’explorer à pied. Notez qu’il y a souvent du brouillard, de la pluie et que la route est souvent glissante et boueuse.

Il s’agit d’une destination idéale pour faire la chasse aux nuages. Il est rare de voir une mer de nuages d’aussi près, c’est l’endroit idéal pour prendre des photos inoubliables.

Les amoureux de la nature seront comblés par les 1 680 espèces de plantes, dont certaines très rares, qui prospèrent sur les pentes humides du mont Fansipan. Pour les touristes qui ne souhaitent pas faire l’ascension à pied, le téléphérique Fansipan — Sa Pa leur permet donc de réaliser ce rêve, et ce en 15 minutes au lieu de deux ou trois jours pour l’escalade.

NDEL