Le tourisme dans le delta du Mékong se redresse progressivement

Lundi, 21 février 2022 à 16:49:59
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne - Le nombre de touristes dans le delta du Mékong a considérablement augmenté au cours des premiers jours du Têt traditionnel de l'Année du Tigre, marquant un signal de la reprise du secteur touristique de cette région dans la nouvelle normalité.

Au début 2022, Can Tho a organisé une foire du tourisme en ligne attirant près de 100 stands de centres de promotion touristique, d'entreprises, d'établissements d'hébergement et d'agences de voyage pour promouvoir le tourisme de la ville, créant une passerelle entre les touristes et les entreprises pour s'orienter vers le développement durable. En outre, Can Tho continue de mettre en œuvre la feuille de route pour faire du district de Phong Dien une zone urbaine écologique.

Durant les vacances du Nouvel An lunaire, la ville de Can Tho (dans le delta du Mékong) a attiré plus de 196.000 touristes.

À An Giang, le nombre de touristes a grimpé en flèche au début du Nouvel An lunaire. Les zones touristiques de Nui Sam et Nui Cam, la forêt de cajuput Tra Su, le lac de Tri Ton, la zone commémorative du président Ton Duc Thang, etc. ont accueilli de 50.000 à 100.000 touristes par jour.

Du 29 janvier au 6 février, la province de Kien Giang a reçu 98.000 touristes dont 5.582 étrangers, générant un chiffre d'affaires de 150 milliards de dongs. L'île de Phu Quoc a accueilli à elle seule 79.000 touristes.

En 2022, Kien Giang ambitionne d'accueillir 5,6 millions de touristes dont 200.000 étrangers, réalisant un chiffre d'affaires de 7.750 milliards de dongs.

Pour atteindre cet objectif, Kien Giang renforce la promotion de l'investissement, la publicité et la construction de l'image du tourisme de Kien Giang en tant que destination sûre et conviviale à promouvoir auprès des touristes nationaux et étrangers.

Par ailleurs, elle ne ce cesse d'intensifier la coopération touristique avec les villes et provinces vietnamiennes et étrangères, de diversifier et d'améliorer la qualité de ses produits touristiques.

Le secteur touristique de Hô Chi Minh-Ville lance des tours internationaux

Le secteur touristique de Hô Chi Minh-Ville est prête à accueillir les visiteurs internationaux dans un proche avenir, après que le Vietnam aura levé toutes les restrictions sur les voyages aériens de passagers.

Le groupe Saigontourist a officiellement rouvert ses tours à l'étranger telles que les États-Unis, les Maldives, Dubaï et la Thaïlande.

En mars, le groupe devrait continuer à promouvoir l'exploitation de destinations vers l'Europe, le Moyen-Orient, l'Asie du Nord-Est et du Sud-Est avec de nombreuses formes de voyages organisés, dans le but de répondre aux divers besoins des touristes.

Pendant ce temps, la société Vietravel encadrera un groupe de 180 personnes pour un voyage en Inde fin février et de 45 autres à Dubaï en mars.

Il s'agit de la première opportunité après deux ans de pandémie de COVID-19, de sorte que la plupart des unités qui opèrent dans l'industrie des loisirs en ont profité pour exploiter à nouveau des circuits internationaux.

Selon Nguyen Viet Anh, un responsable du service municipal du Tourisme, les parties concernées prévoient de publier un plan pilote pour accueillir les visiteurs internationaux.

La mégalopole du Sud est l'une des sept provinces et villes du pays pouvant recevoir des touristes internationaux. Par conséquent, l’industrie touristique locale se concentre sur les produits associés à l'écotourisme, a-t-il ajouté.

Plus précisément, le service du Tourisme continuera à se coordonner avec les autorités de la ville de Thu Duc, des districts de Hoc Mon et de Nha Be, entre autres, pour exploiter les destinations potentielles dans la région.

Dans le même temps, ledit service renforcera ses liens avec de nombreuses provinces et villes pour développer le tourisme régional et de nouveaux produits touristiques.

Dà Nang est prête à accueillir les touristes étrangers

Les services compétents et les agences de voyage de Dà Nang se préparent à accueillir des touristes étrangers.

5% des hôtels ont rouvert leurs portes alors que 150 agences de voyage ont repris leurs activités avec de nouveaux services.

Selon Nguyên Xuân Binh, directeur adjoint du service du Tourisme de Dà Nang, dans l’immédiat, la ville cherche à attirer des touristes sud-coréens, taiwanais, chinois, thaïlandais et japonais. Vers la fin de l’année, Dà Nang espère pouvoir accueillir les touristes venus d’Asie du Sud-Est, d’Europe, d’Australie et des États-Unis.

“Le secteur touristique de la ville se rapproche de l’Association du Tourisme et des entreprises pour accueillir les touristes étrangers. Les services et les infrastructures sont prêts”, a-t-il dit.

De bons signes pour le tourisme à Diên Biên

Depuis le début de l’année, la province de Diên Biên a accueilli 24.000 touristes, principalement vietnamiens.

Les recettes touristiques ont ainsi atteint 35,8 milliards de dôngs.

Durant les neuf jours de vacances du Nouvel An lunaire, le musée de la victoire historique de Diên Biên Phu a accueilli plus de 9.500 visiteurs. L’un des attraits principaux de ce musée est un tableau panoramique sur la campagne de Diên Biên Phu, l’une des plus grandes oeuvres du monde sur le thème de la guerre.

Pour stimuler le tourisme, le service provincial de la Culture, des Sports et du Tourisme prévoit d’organiser différents événements dont le point d’orgue est la Fête de la Bauhinie et un concours de beauté qui auront lieu à la mi-mars.

VOV/VNA/NDEL