Le géotourisme est promis à un bel avenir au Vietnam

Lundi, 21 février 2022 à 16:51:36
 Font Size:     |        Print
 

Le site touristique écologique de Đray Sáp - Gia Long dans la commune de Đắk Sôr, Krông Nô, province de Dak Nong du le géoparc mondial de Dak Nong. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Ces dernières années, la préservation et la promotion de la valeur des patrimoines géologiques ainsi que d'autres valeurs patrimoniales sont devenues une nouvelle tendance mondiale en matière de conservation de la nature.

Les géologues vietnamiens ont également commencé à mener des enquêtes sur le patrimoine géologique et des activités de recherche en vue de la création de géoparcs pour promouvoir le développement du géotourisme à l'avenir.

"Global Geopark" est une zone naturelle avec des limites géographiques et administratives claires, contenant une collection de patrimoines géologiques et paysagers d'envergure internationale avec les valeurs scientifique et éducatif ainsi que d'autres valeurs de biodiversité, d'archéologie, d'histoire, de culture et de société. Il dispose d'un vaste espace pour développer l'économie locale à travers le développement du tourisme et d'autres services annexes reconnus par l'UNESCO.

Jusqu'à présent, au Vietnam, l'UNESCO a honoré trois géoparcs mondiaux, à savoir : le géoparc du plateau calcaire de Dong Van à Ha Giang ; le géoparc mondial de Non Nuoc Cao Bang et le géoparc mondial de Dak Nong.

Le géoparc du plateau calcaire de Dong Van à Ha Giang a été reconnu par l'UNESCO le 3 octobre 2010. Situé dans la région montagneuse septentrionale du Vietnam, il couvre une superficie de 2.356,8 km² et se trouve à l'altitude d'environ 1.400-1.600 m et compte 118 patrimoines géologiques.

Le géoparc mondial de Non Nuoc Cao Bang a été reconnu par l'UNESCO le 12 avril 2018. D'une superficie de plus de 3.275 km² et situé dans la province de Cao Bang, il compte 90 patrimoines locaux et plus de 250.000 habitants appartenant à des groupes ethniques tels que Tay, Nung, H'Mong, Kinh, Dao et San Chay.

Le géoparc mondial de Dak Nong a été reconnu par l'UNESCO le 7 juillet 2020. Couvrant une superficie de 4.760 km², il s'étend sur 5 districts : Krong No, Cu Jut, Dak Mil, Dak Song, Dak Glong et la ville de Gia Nghia dans la province de Dak Nong. Le parc recense 150 patrimoines géologiques, environ 65 sites patrimoniaux géologiques et géomorphologiques, avec près de 50 grottes d'une longueur totale de plus de 10.000 mètres, des cratères, des cascades...

Le géotourisme est un type de tourisme durable et bénéfique pour les communautés locales concernées. Il est appliqué depuis longtemps au Vietnam sous diverses formes, ouvrant une nouvelle ère de responsabilité sociale et de tourisme respectueux de l'environnement au Vietnam.

Selon Truong Quang Quy, directeur de la Musée de la géologie du Vietnam, la communauté internationale est de plus en plus consciente de la nécessité de protéger le patrimoine géologique commun de toute l'humanité, ou les zones géologiques de valeur scientifique, éducative, culturelle et esthétique. Les géoparcs deviendront une caractéristique commune à toute l'Asie du Sud-Est.

Au Vietnam, un certain nombre de réserves de biosphère et de patrimoines naturels mondiaux reconnus en termes de valeurs naturelles dispose de potentiels pour le développement et bénéficient au géotourisme.

VNA/NDEL